Paroles des Pères

Le prêtre invoque l’esprit d’unité – Théodore de Mopsueste

Le prêtre demande ensuite que la grâce de l’Esprit-Saint descende sur tous ceux qui sont rassemblés : afin que ceux qui furent réunis en un seul corps par le symbole de la régénération, soient maintenant aussi ressérés comme en un seul corps par la participation du corps de Notre Seigneur ; qu’ils convergent en l’unité et qu’ils se lient entre eux, dans...

Du triple corps du Seigneur – Guillaume de Saint-Thierry

Chaque fois que le prudent lecteur trouvera dans les livres quelque chose concernant la chair ou le corps du Dieu Jésus, qu’il ait recours à cette triple définition de sa chair ou de son corps, telle que je ne l’ai pas trouvée dans ma présomption ni forgée par mon sens propre, mais telle que je l’ai tirée des sentences des...

La pédagogie du Père – Jean-Miguel Garrigues

Dieu est Père parce qu’il n’a pas donné à l’homme, à l’origine, un commandement arbitraire, pour voir s’il serait ou non obéissant [1]. Ce qui intéresse Dieu ce n’est pas cette obéissance formelle ; pas plus que de vrais parents n’imposent à leurs enfants des ordres arbitraires ; ils disent à leurs enfants quel est leur bien : voilà l’obéissance que demande la...

Le dimanche des rameaux, célébration aux saveurs douce et amère – Pape François

Cette célébration a comme une double saveur, douce et amère ; elle est joyeuse et douloureuse, car nous y célébrons le Seigneur qui entre dans Jérusalem et qui est acclamé par ses disciples en tant que roi. Et en même temps, le récit évangélique de sa passion est solennellement proclamé. C’est pourquoi notre cœur sent le contraste poignant et éprouve dans...

Le couple « sculpture vivante » et reflet de la Trinité – Pape François

Le couple qui aime et procrée est la vraie « sculpture » vivante (non pas celle de pierre ou d’or que le Décalogue interdit), capable de manifester le Dieu créateur et sauveur. C’est pourquoi, l’amour fécond arrive à être le symbole des réalités intimes de Dieu (cf. Gn 1, 28 ; 9, 7 ; 17, 2-5.16 ; 28, 3 ; 35, 11 ; 48, 3-5). C’est...

Jésus et la Samaritaine – Benoît XVI

À travers le symbole de l’eau, que nous retrouvons dans la première lecture et dans le passage évangélique de la Samaritaine, la Parole de Dieu nous transmet un message toujours vivant et toujours actuel : Dieu a soif de notre foi et il veut que nous trouvions en Lui la source de notre bonheur authentique. Le risque de chaque croyant est...

Il s’est donné pour mère sa servante – Proclus de Constantinople

Que la nature tressaille de joie et qu’exulte tout le genre humain, puisque les femmes sont elles aussi à l’honneur. Que l’humanité danse en chœur… : « Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé » (Rm 5,20). La sainte Mère de Dieu nous a réunis ici, la Vierge Marie, trésor très pur de la virginité, paradis spirituel...

Ce monde en nous qui veut tuer l’enfant – Jean Tauler

Quand Joseph était en exil avec l’enfant et sa mère, il apprit de l’ange, pendant son sommeil, qu’Hérode était mort. Mais, ayant entendu dire qu’Archélaüs son fils régnait dans le pays, il n’en continua pas moins d’avoir grande crainte que l’enfant ne fut tué. Hérode qui poursuivait l’enfant et voulait le tuer, c’est le monde qui, sans aucun doute, tue...

Marie, mère de douleurs – Romanos le Mélode

Brebis contemplant son agneau qu’on traînait à l’abattoir (Is 53,7), consumée de douleur, Marie suivait avec les autres femmes, en criant ainsi : « Où vas-tu, mon enfant ? Pourquoi achèves-tu ainsi ta course rapide (Ps 18,6) ? Y a-t-il encore d’autres noces à Cana, est-ce là maintenant que tu vas si vite pour leur faire du vin avec de...

Jésus au prétoire – Ramiero Cantalamessa

De Gethsémani nous nous rendons maintenant au prétoire de Pilate. Il s’agit là d’un bref intermède entre la condamnation et l’exécution, qui, en tant que tel passe facilement inaperçu dans la lecture des récits de la Passion, alors qu’au contraire, il est dense de signification. Les évangiles nous racontent que, lorsque Jésus eut été livré entre les mains des soldats...

L’Immaculée Conception de Marie – Jean-Paul II

Dans la réflexion doctrinale de l’Église d’Orient, l’expression « pleine de grâce », comme nous l’avons vu dans les précédentes catéchèses, fut interprétée, dès le VIème siècle, dans le sens de la sainteté particulière dont Marie est investie au cours de toute son existence. Elle inaugure ainsi la nouvelle création. Parallèlement au récit de Luc de l’Annonciation, la Tradition et le Magistère...

Marie, Vierge Immaculée, comblée de grâce – Benoît XVI

Ô Marie, Vierge Immaculée, Cette année encore nous nous retrouvons, avec un amour filial, au pied de ta statue, pour te renouveler l’hommage de la communauté chrétienne et de la ville de Rome. Nous nous recueillons ici, en poursuivant la tradition inaugurée par les papes précédents, en ce jour solennel où la liturgie célèbre ton Immaculée Conception, mystère qui est...

Marie, demeure pure et immaculée de Dieu – Tharaise de Constantinople

De quelles louanges vous comblerons-nous, Marie ? Ô pucelle immaculée, ô Vierge sans souillure, ô toute belle adolescente, ô gloire des femmes, ô parure des jeunes filles ! Ô Mère, Vierge sainte, vous êtes bénie entre les femmes ; vous êtes célébrée pour votre innocence ; vous êtes marquée du sceau de la virginité. Vous expiez la malédiction d’Adam, vous payez la...

Lettre aux chanoines de Lyon – Bernard de Clairvaux

Aux chanoines de Lyon sur la conception de sainte Marie, J’ai appris que l’on tient quand même pour jour festif et saint, dans l’Église et par l’Église, la naissance de la Vierge, avec d’autant plus de force que l’Église juge qu’elle a reçu la sanctification dans le sein, et qu’elle en a été ainsi rendue sainte. Et je lis au...

Éloge de la Vierge glorieuse et sainte – Épiphane de Salamine

Comment parler ? Quel éloge pourrais-je faire de la Vierge glorieuse et sainte ? Elle surpasse tous les êtres, Dieu seul excepté ; par nature, elle est plus belle que les chérubins, les séraphins et toute l’armée des anges. Ni la langue du ciel, ni celle de la terre, ni même celle des anges ne suffiraient à la louer. Bienheureuse Vierge, colombe pure,...

Le Fils de Dieu vient à notre recherche – Claude la Colombière

Représentez-vous la désolation d’un pauvre berger dont la brebis s’est égarée. On n’entend dans toutes les campagnes voisines que la voix de ce malheureux qui, ayant abandonné le gros du troupeau, court dans les bois et sur les collines, passe à travers les fourrés et les buissons, en se lamentant et criant de toute sa force et ne pouvant se...

Nous participons au même pain, nous devenons un même corps – Jean Chrysostome

« Le pain que nous rompons n’est-il pas une communion au corps du Christ ? » Pourquoi l’apôtre ne parle-t-il pas de participation seulement ? Parce qu’il veut exprimer quelque chose de plus et indiquer l’intimité de l’union. Il n’y a pas seulement participation ou partage, il y a vraiment union. Comme ce corps est uni au Christ, nous aussi par le pain...

La vie donnée – Jean-Marie Lustiger

Les choses familières perdent leur saveur et leur goût. N’en va t-il pas ainsi pour nous, chrétiens catholiques, au sujet de la messe ? Ce rite paraît à tous tellement typique et repérable qu’un catholique peut se définir comme celui qui va à la messe (ou qui se justifie de ne plus aller à la messe…). La messe tient une telle...

L’unité du corps du Christ – Pierre Damien

Dans la célébration même de la messe, après avoir dit : « Memento, Domine, famulorum, famularumque tuarum » [1], le prêtre ajoute peu après : « pro quibus tibi offerimus, vel qui tibi offerunt hoc sacrificium laudis » [2]. Ces mots montrent clairement que ce sacrifice de louange est offert par tous les fidèles, hommes et femmes, bien qu’il paraisse être offert spécialement par le seul...

Du repentir #2 : Métanoïa d’un diacre

Un frère interrogea un vieillard, disant : « S’il arrive à quelqu’un, sous l’effet d’une impulsion quelconque, de succomber à une tentation, que se passe-t-il ? » Et l’autre lui fit le récit suivant : « Dans un cénobium d’Égypte, il y avait un diacre renommé. Or un curiale, poursuivi par un gouverneur, vint au cénobium avec toute sa maison. Poussé par le diable, le diacre...

Par Marie, Dieu a refait toutes choses qu’il avait faites – Anselme de Canterbury

Le ciel, les astres, la terre, les fleuves, le jour, la nuit, et toutes choses soumises au pouvoir et au service des hommes, se félicitent d’avoir perdu leur gloire, ô Dame, puisque tu les as en quelque sorte ressuscités et, par une grâce ineffable, rénovés. Car toutes étaient comme mortes : ayant perdu leur dignité congénitale [qui était] de favoriser la...

Que reste-t-il du mariage après la mort ?

Quand l’un des époux vient à mourir, le lien juridique et sacramentel qui les unissait disparait. Est-ce à dire que leur amour s’éteint ? Absolument pas. Il est même appelé à grandir. Plus vivant que jamais ! Le conjoint qui reste sait en effet que celui qui est parti demeure présent dans son cœur. Une présence réelle. Puisque le Christ se trouve...

La garde du cœur #2

Un frère dit à un vieillard : « Je ne vois pas de combat dans mon cœur ». Le vieillard lui dit : « Tu es un édifice à quatre portes : chacun entre et sort comme il veut, et toi tu ne le remarques pas ; mais si tu avais une porte et que tu la fermes et ne permette pas à quelqu’un, c’est-à-dire aux mauvaises...

La parabole du petit oiseau – Thérèse de Lisieux

Jésus, Jésus, s’il est si délicieux le désir de t’Aimer, qu’est-ce donc de posséder, de jouir de l’Amour ? Comment une âme aussi imparfaite que la mienne peut-elle aspirer à posséder la plénitude de l’Amour ?… Ô Jésus ! mon premier, mon seul Ami, toi que j’aime UNIQUEMENT, dis-moi quel est ce mystère ? Pourquoi ne réserves-tu pas ces immenses aspirations aux grandes âmes,...

Éloge de la foi pour la désirer et la demander – Charles de Foucauld

La vertu que notre Seigneur récompense, la vertu qu’il loue, c’est presque toujours la foi. Quelquefois, il loue l’amour, comme dans Magdeleine (Lc 7, 47) ; quelquefois l’humilité, mais ces exemples sont rares ; c’est presque toujours la foi qui reçoit de lui récompense et louanges. Pourquoi ? Sans doute parce que la foi est la vertu, sinon la plus haute (la...

La Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph

C’est aujourd’hui le dimanche de la Sainte Famille. Nous pouvons encore nous mettre à la place des pasteurs de Bethléem qui, ayant reçu l’annonce de l’ange, s’empressèrent d’accourir à la grotte et trouvèrent « Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche » (Lc 2, 16). Arrêtons-nous nous aussi pour contempler cette scène et réfléchissons sur sa signification. Les premiers témoins...

Le dessein bienveillant de Dieu – Julienne de Norwich

Je l’ai vu en vérité : Dieu fait toute chose, si petite soit-elle. Rien n’arrive par chance ou hasard, mais tout est ordonné par la sagesse prévoyante de Dieu. Si l’homme y voit la chance ou le hasard, c’est à cause de notre aveuglement ou vue courte. Ces choses que Dieu, en sa sagesse, a prévues de toute éternité et qu’il...

La Parole toute-puissante de Dieu est venue jusqu’à nous – Julien de Vézelay

Un silence paisible enveloppait toute chose, et la nuit était au milieu de son cours rapide. Alors ta Parole toute-puissante, Seigneur, est venue de ton trône royal (Sg 18, 14-15). Ce texte de l’Écriture désigne le temps très saint où la Parole toute-puissante de Dieu est venue jusqu’à nous pour nous parler de notre salut. Partant du secret le plus...

Tu es bénie entre toutes les femmes – Sophrone de Jérusalem

Réjouis-toi comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. Et que peut-il y avoir de supérieur à cette joie, ô Vierge Mère ? Que peut-il y avoir au-dessus de cette grâce, que tu es la seule à avoir reçue en partage de la part de Dieu ? Que peut-on concevoir de plus joyeux et de plus lumineux ? Tout demeure loin derrière tes...

Il a jeté les yeux sur l’humilité de sa servante – Ludolphe de Saxe

La conception de notre Seigneur a été figurée par le buisson ardent qui brûlait sans perdre sa verdeur (Ex 3, 2), comme Marie a conçu son divin fils sans perdre sa virginité. Le Seigneur, qui demeurait dans ce buisson ardent, a habité aussi dans le sein de Marie. De même qu’il était descendu dans ce buisson pour délivrer les juifs...

Jésus Christ se manifeste à nous, se mettant à notre portée

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur… Il a porté secours à Israël son enfant (Lc 1, 54 grec), se souvenant de sa miséricorde et de l’alliance qu’il avait établie avec Abraham et sa descendance pour l’éternité ». Voyez-vous comment la Vierge surpasse la perfection du patriarche et confirme l’alliance...

Emmanuel, qui se traduit « Dieu avec nous » – Ælred de Rievaulx

« Emmanuel, qui se traduit ‘Dieu avec nous’ » (Mt 1, 23). Oui, Dieu avec nous ! Jusqu’alors, il était Dieu au-dessus de nous, Dieu en face de nous, mais aujourd’hui il est « Emmanuel ». Aujourd’hui il est Dieu avec nous dans notre nature, avec nous dans sa grâce ; avec nous dans notre faiblesse, avec nous dans sa bonté ; avec nous dans notre misère,...

À toi ne suffisent pas des milliers de noms – Éphrem le Syrien

En des paroles sublimes, Brûlante d’amour, Marie le berçait elle aussi : « Qui donc m’a donné, à moi la solitaire, De concevoir et d’enfanter Celui qui est l’unique et le multiple, Le tout-petit et le Très-Grand ? Il est tout entier près de moi, Et tout entier près de tout l’univers. Le jour où Gabriel lui-même Est entré dans ma...

La naissance du sauveur, mort de la mort – Basile de Césarée

Dieu sur terre, Dieu parmi les hommes ! Ce n’est plus celui qui donne sa Loi au milieu des éclairs, au son de la trompette sur la montagne fumante, au sein de l’obscurité d’un orage terrifiant (Ex 19,18), mais celui qui s’entretient avec douceur et bonté, dans un corps humain, avec ses frères. Dieu dans notre chair ! Ce n’est plus celui...

Tu lui donneras le nom de Jésus – Alphonse de Liguori

Le nom de Jésus est un nom divin que le Seigneur a fait connaître à Marie par la voix de l’archange Gabriel : « Tu lui donneras le nom de Jésus » (Lc 1,31). Nom appelé pour ce motif « au-dessus de tout nom », « le seul nom par lequel nous devions être sauvés » (Ph 2,9 ; Ac 4,12). Ce grand nom est comparé par l’Esprit...

Voici que tu devras garder le silence – Jean Tauler

À Noël nous fêtons une triple naissance… La première et la plus sublime naissance est celle du Fils unique engendré par le Père céleste dans l’essence divine, dans la distinction des personnes. La seconde naissance est celle qui s’accomplit par une mère qui dans sa fécondité a gardé la pureté absolue de sa chasteté virginale. La troisième est celle par...

Qu’est-ce que le martyre ? – Jean-Pierre Batut

Plutôt que d’essayer de démêler ce qui relève de l’historique et ce qui relève du légendaire dans la vie et la passion de nos deux saints patrons, je vous propose de réfléchir sur la signification du martyre. Qu’est-ce au juste que le martyre ? Étymologiquement, chacun le sait, c’est le témoignage, et cela en deux sens : ce que l’on atteste devant...

Prendre notre croix avec saint André – Bernard de Clairvaux

Ô croix si longtemps désirée, offerte maintenant aux aspirations de mon âme, je viens à toi, plein de joie et d’assurance. Reçois-moi avec allégresse, moi le disciple de celui qui pendait à tes bras… Ainsi parlait saint André [selon la tradition], apercevant de loin la croix qui était dressée pour son supplice. D’où venaient en cet homme une joie et...

La pureté du cœur – Isaac le Syrien

Qu’est-ce que la pureté ? C’est un cœur miséricordieux envers toute la nature créée. Qu’est-ce qu’un cœur miséricordieux ? C’est une flamme qui embrase le cœur pour toute la création, pour les hommes, pour les oiseaux, pour les animaux, pour les démons, et pour tout être créé. L’homme miséricordieux offre continuellement des prières accompagnées de larmes pour les animaux sans raison, pour...

Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile ! – François Xavier

Nous avons traversé des villages de chrétiens qui s’étaient convertis il y a quelques années. Aucun portugais n’habite en ces lieux, car la terre y est extrêmement stérile et pauvre. Faute de prêtres, les chrétiens qui y vivent ne savent rien d’autre que dire qu’ils sont chrétiens. Ils n’ont personne pour dire la Messe ; ils n’ont personne pour leur enseigner...

Le mystère de notre résurrection – Origène

Il est grand, le mystère de notre résurrection, et extrêmement difficile à sonder. Il est annoncé dans beaucoup de textes de l’Écriture, mais surtout dans Ézéchiel : L’Esprit du Seigneur me déposa dans une vallée pleine d’ossements humains […] ; ils étaient complètement desséchés. Le Seigneur me dit : Fils d’homme, ces ossements vivront-ils ? Je répondis : Seigneur, c’est toi qui le sais. Il...

Le Seigneur nous donne les moyens – Charles Borromée

Nous sommes tous faibles, je le reconnais, mais le Seigneur Dieu nous a donné des moyens où nous pouvons facilement trouver du secours si nous le voulons. Voici un prêtre qui voudrait mener la vie irréprochable à laquelle il se sait obligé, qui voudrait être chaste et avoir la conduite digne des anges qui lui convient ; mais il ne décide...

La communion des saints – Frère Élie

La fête de la Toussaint oriente notre regard vers la gloire qui nous attend lorsque s’achèvera notre pèlerinage terrestre. En ce jour nous fêtons Dieu Père, Fils et Esprit qui est exalté dans ses Saints, sa plus belle réussite. Nos voix sont invitées à s’unir à celle des cent quarante-quatre mille sauvés qui ont lavé la robe de leur humanité...

La communion des saints – Joseph-Marie Verlinde

La Toussaint atteste qu’à la fin de notre existence terrestre la vie n’est pas détruite : elle est transformée. Tous nous sommes appelés à ressusciter un jour avec le Christ, à être associés à sa gloire éternelle, à son bonheur sans fin. « Ce que nous serons ne paraît pas encore clairement ; mais nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra,...

Les fidèles défunts – Joseph-Marie Verlinde

Hier nous célébrions nos frères aînés qui ont atteint le bonheur en Dieu. Tout à fait logiquement, l’Église nous invite aujourd’hui à nous souvenir de ceux qui ont déjà passé la mort, mais poursuivent encore leur route vers la plénitude de ce bonheur. Si la fête de la Toussaint est toute rayonnante de joie, celle de ce jour est plus...

Les Saints Innocents – Joseph-Marie Verlinde

Pourquoi Dieu n’intervient-il pas ? Pourquoi laisse-t-il assassiner ces enfants ? Même si pour les historiens leur nombre n’aurait pas dépassé une dizaine, c’est encore dix de trop ! La mort d’un seul enfant innocent est un scandale insoutenable dont nous avons du mal à ne pas rendre Dieu responsable du fait qu’il ne l’a pas empêché. N’a-t-il pas envoyé un Messager céleste...

Le Christ s’est tourné vers les païens – Ambroise de Milan

Les invités s’excusent, alors que le Royaume n’est fermé à personne qui ne s’exclue lui-même par sa propre parole. Dans sa bonté, le Seigneur invite tout le monde, mais c’est notre lâcheté ou notre égarement qui nous écarte. Celui qui préfère acheter une ferme n’a pas sa place au Royaume : au temps de Noé, acheteurs et vendeurs ont été engloutis...

Les défunts vivent pour le Christ – Aphraate le Perse

Les gens pieux, sages et bons ne sont pas effrayés par la mort, à cause de la grande espérance qu’ils ont devant eux. Ils pensent tous les jours à la mort comme à un exode, et au dernier jour où seront enfantés les fils d’Adam. L’apôtre Paul dit : « La mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même en ceux qui...

Chercher le Corps unique – John Henry Newman

Regardez autour de vous, mes frères […] : pourquoi y a-t-il tant de changements et de luttes, tant de partis et de sectes, tant de credo ? Parce que les hommes sont insatisfaits et inquiets. Et pourquoi inquiets, chacun avec son psaume, sa doctrine, sa langue, sa révélation, son interprétation ? Ils sont inquiets parce qu’ils n’ont pas trouvé […] ; tout cela ne...

L’homme cherche sa patrie – Saint Augustin

L’homme, avant de croire au Christ n’est pas en route, il erre. Il cherche sa patrie mais il ne la connaît pas. Que veut dire : il cherche sa patrie ? Il recherche le repos, il cherche le bonheur. Demande à un homme s’il veut être heureux, il te répondra affirmativement sans hésiter. Le bonheur est le but de toutes nos existences....

Qu’est-ce donc que mon Dieu ? – Saint Augustin

Qu’est-ce donc que mon Dieu ? Qu’est-ce, je le demande, sinon le Seigneur Dieu ? Qui est en effet Seigneur, hormis le Seigneur ? et qui est Dieu, hormis notre Dieu ? Ô très grand, très bon, très puissant, tout-puissant, très miséricordieux et très juste très retiré et très présent, très beau et très fort ; stable et insaisissable, ne...

Soyez ce que vous voyez, et recevez ce que vous êtes – Saint Augustin

Ce que vous voyez sur l’autel de Dieu […], c’est le pain et la coupe : c’est cela que vos yeux vous apprennent. Mais ce dont votre foi doit être instruite, c’est que ce pain est le corps du Christ, que cette coupe est le sang du Christ. Ce peu de paroles suffisent peut-être pour votre foi ; mais la foi cherche...

Devenir chrétien signifie venir à la Croix – Hans Urs von Balthasar

L’Église tout entière, dans la mesure où elle est vraiment le corps du Christ (par l’eucharistie), doit être crucifiée avec sa Tête, et cela d’abord sans considération de la souffrance subjective des chrétiens, mais par le simple fait de son existence et la logique de la foi elle-même. Car le contenu de cette foi est que le pécheur en tant...

L’Esprit Saint – Basile de Césarée

Qui donc, en entendant les noms de l’Esprit, ne sent bondir son cœur et n’élève son esprit vers la nature qui surpasse tout ? On le dit Esprit de Dieu, Esprit de vérité, qui procède du Père, Esprit de rectitude, Esprit qui régit tout, Esprit Saint, enfin, son nom par excellence. Vers lui se tournent tous ceux qui cherchent la sanctification,...

Les quatre dimensions de l’Écriture – Saint Bonaventure

Saint Paul, explique dans ce texte l’origine, le développement et but de l’Écriture Sainte qui est appelée théologie. Il est le docteur des nations, le grand prédicateur de vérité. Il était rempli de l’Esprit Saint, comme un vase choisi par Dieu et sanctifié. Il explique que l’origine de l’Écriture Sainte est dans l’efficacité de la Sainte Trinité, que son développement...

Les moments de la prière – Tertullien

Il n’y a absolument aucun commandement sur les circonstances de la prière. Voici la seule règle reçue : « Il faut toujours prier et prier partout » (1 Tm 2, 8). Mais comment prier partout, quand on nous interdit de prier en public ? Quand l’apôtre Paul dit « partout », il veut dire : au moment où c’est possible et même nécessaire. Oui, les apôtres prient...

La parole de Dieu est un arbre de vie – Ephrem le Syrien

Qui donc est capable de comprendre toute la richesse d’une seule de tes paroles, Seigneur ? Ce que nous en comprenons est bien moindre que ce que nous en laissons, comme des gens assoiffés qui boivent à une source. Les perspectives de ta parole sont nombreuses, comme sont nombreuses les orientations de ceux qui l’étudient. Le Seigneur a coloré sa parole...

Chercher la charité dans notre cœur – Césaire d’Arles

On ne nous dit pas : Allez vers l’Orient pour chercher la charité, naviguez vers l’Occident pour trouver l’amour de Dieu. Non, c’est à l’intérieur, dans notre cœur – dont nous avons constamment à chasser la colère – qu’il nous est ordonné de rentrer ; comme le dit le prophète : Pécheurs, revenez, à votre cœur. Je viens de le dire ; ce n’est...

La Pâque mystère ancien et nouveau – Méliton de Sardes

« La Loi est devenue le Verbe » Comprenez-le, mes bien aimés : le mystère de la Pâque est ancien et nouveau, provisoire et éternel, corruptible et incorruptible, mortel et immortel. Il est ancien en raison de la Loi, mais nouveau en raison du Verbe ; provisoire en ce qu’il est figuratif, mais éternel parce qu’il donne la grâce ; corruptible puisqu’on immole une brebis,...

Hymne du soir – Grégoire de Nazianze

Nous te bénissons maintenant, mon Christ, Verbe de Dieu, lumière de la lumière sans principe et dispensateur de l’Esprit, troisième lumière unie en une seule et même gloire ! Tu as dissipé les ténèbres, tu as produit la lumière, afin de tout créer dans la lumière et de rendre stable l’instable matière, en lui donnant forme dans le monde et sa...

Prière pour le dernier voyage – Grégoire de Nazianze

C’est en toi que nous reposons, Verbe de Dieu, quand nous restons chez nous : à toi nous attachons notre loisir. Assis, nous sommes à toi ; à toi en nous levant et en nous arrêtant ; à toi encore quand nous partons ; et maintenant, c’est sur tes indications que nous marchons droit devant nous. Mais puisses-tu m’envoyer l’un de tes anges...

Vraiment cet homme était le fils de Dieu – Didier-Marie Golay

Frères et sœurs, par sa Passion, par sa Passion d’amour – que nous venons d’entendre – Jésus a été fidèle jusqu’à la mort, fidèle à son amour infini pour le Père, fidèle à son amour infini pour les hommes. Par sa Passion acceptée librement, Jésus vient briser le dynamisme de mort qui est en l’homme, le dynamisme du péché. Péché...

L’affrontement de deux mondes – Abbaye Notre-Dame de Tamié

Ce récit de la Passion (Lc 19, 28-40) nous montre l’affrontement de deux mondes. Jésus vit dans le monde de la lumière et de la vérité, de la justice et de l’innocence, de la liberté, de l’amitié et de la prière. Il s’affronte au monde que nous ne connaissons que trop : le monde du mensonge et de l’hypocrisie, de la...

L’entrée de Jésus à Jérusalem – Cyrille d’Alexandrie

Frères, célébrons aujourd’hui la venue de notre Roi, allons au-devant de lui, car il est aussi notre Dieu… Élevons vers Dieu notre cœur, n’éteignons pas l’esprit, allumons allègrement nos lampes, changeons l’habillement de notre âme. Comme des vainqueurs, prenons en mains des palmes, et comme des gens simples, acclamons-le avec le peuple. Avec les enfants, chantons avec un cœur d’enfant :...

Le Serpent de bronze – Joseph-Marie Verlinde

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle (Jn 3, 14). Jésus fait allusion à une pratique un peu ambiguë, vestige sans doute d’un vieux rite magique, que nous retrouvons dans le livre...

La tentation de Jésus au désert – Joseph-Marie Verlinde

L’épisode de la tentation au désert fait suite au baptême, où le Père confirme par une voix venant du ciel, que Jésus est son Fils, son Bien-Aimé. Cependant entre les deux récits, l’évangéliste insère de manière inattendue la généalogie de Jésus, qui remonte jusqu’à « Adam, fils de Dieu ». Logiquement on s’attendait à trouver cette généalogie en ouverture de l’Évangile –...

Jésus a pris nos tentations pour nous donner sa victoire – Saint Augustin

Entends ma plainte, Seigneur, écoute ma prière. Qui donc parle ? Il semble que ce soit un seul homme. Regarde si c’est un seul : Des extrémités de la terre, je crie vers toi, parce que mon cœur est angoissé. Il n’est donc plus un seul désormais ; mais il est un seul parce que le Christ est unique, et pourtant nous sommes...

Le rythme d’aimer de la femme – Georges Allaire

Quand par delà la camaraderie et l’amitié, l’homme en amour perce l’intimité de la femme, il est ravi. Il voit des yeux qui l’admirent, des lèvres qui l’invitent, des seins qui le captivent, des hanches qui l’hypnotisent et qui entourent un jardin de délices. Il s’écrie, comme Adam, dans un tremblement de joie : « Voilà la chair de ma chair, l’os...

Partenaires de corps et d’âme – Hugues de Saint-Victor

La sexualité vue par un moine du XIIème siècle Si c’est une œuvre sainte pour chacun de rendre l’autre partenaire de son propre corps, ne le sera-ce pas de le rendre participant de son âme ? Ils sont deux en un seul cœur. Ils se lient volontairement par une promesse telle que, dorénavant, en toute sincérité d’amour, en toute sollicitude, soutien...

La Révélation et la découverte de la signification conjugale du corps – Jean-Paul II

1. En lisant et analysant le second récit de la création, c’est-à-dire le texte yahviste, nous devons nous demander si, dans sa situation originelle, le premier « homme » (adam) « vivait » le monde vraiment comme un don, dans une attitude conforme à la condition effective de quelqu’un qui a reçu un don, comme il résulte du récit du premier chapitre. En fait,...

La Croix glorieuse – Frère Élie

Cette fête de la Croix glorieuse que la liturgie nous invite à célébrer aujourd’hui nous place au cœur du paradoxe chrétien : comment ce signe de malédiction qu’est la croix a-t-il pu devenir une source de bénédiction et de salut ? Comment la vie peut-elle jaillir de la mort ? La douceur de l’amertume ? La joie de la souffrance ? Ces questions nous minent...

La Transfiguration du Seigneur – Frère Élie

La liturgie d’aujourd’hui nous invite à tourner notre regard vers le Fils de Dieu qui, sur la montagne, comme s’accordent à le rapporter les évangiles synoptiques, est transfiguré devant Pierre, Jacques et Jean, tandis que d’une nuée, la voix du Père proclame : « Celui est mon Fils, celui que j’ai choisi ; écoutez-le ». Jésus est bien au centre de la scène de...

Présentation du Seigneur au Temple – Frère Élie

Et lorsque furent accomplis les jours pour leur purification… ils l’emmenèrent (l’enfant) à Jérusalem pour le présenter au Seigneur (Lc 2, 22). Quarante jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph l’offrent à Dieu comme leur fils unique obéissant ainsi au précepte de la Loi de Moïse selon lequel tout premier né devait être racheté par un sacrifice, quarante...

Présentation du Seigneur au Temple – Joseph-Marie Verlinde

Quarante jours après la naissance du Seigneur, le 2 février, la Présentation au Temple de Jérusalem est un complément du cycle de Noël. La fête est sous le signe de la lumière, en raison de la parole du vieillard Siméon, qui voit dans l’Enfant « la lumière qui éclaire les nations ». Le mot « Chandeleur » vient précisément de candela – la chandelle...

Le Royaume sera révélé au moment voulu – John Henry Newman

Tel est le Royaume caché de Dieu : de même qu’il est maintenant caché, ainsi sera-t-il révélé au moment voulu. Les hommes croient être les maîtres du monde et pouvoir faire ce qu’ils veulent […]. Actuellement, en apparence « tout reste pareil depuis le commencement », et les railleurs demandent : « Où est donc la promesse de sa venue ? » (2 P 3, 4) Mais...

Être la lumière du monde – Mère Teresa

Il se peut que je sois incapable de garder mon attention pleinement fixée sur Dieu quand je travaille — mais Dieu ne me l’exige pas. Toutefois, je peux pleinement désirer et projeter d’accomplir mon travail avec Jésus et pour Jésus. C’est là une belle chose et c’est là ce que Dieu veut. Il veut que notre volonté et notre désir...

Les noces de Cana – Joseph-Marie Verlinde

« Le troisième jour » : les noces de Cana se situent trois jours après l’appel des premiers disciples. Deux compagnons de Jean Baptiste ont suivi Jésus le premier jour ; l’un d’eux, André, a proposé à son frère Simon de les rejoindre. Le lendemain, second jour, Jésus appelle Philippe, qui à son tour invite Nathanaël. Le troisième jour, tous sont invités au mariage....

Les devoirs réciproques des époux – Jean Chrysostome

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme c’est raisonnable, en ce qui est selon Dieu (Col 3, 18-19). C’est-à-dire, soyez soumises à vos maris, pour obéir à Dieu, car cette soumission est votre parure. Il ne s’agit point en effet ici de cette soumission que l’on doit à un maître. Il ne s’agit pas seulement d’une soumission commandée par la...

Le vin nouveau de la vraie joie – Maxime de Turin

Le Seigneur, est-il écrit, est allé à des noces où il était invité. Le Fils de Dieu est donc allé à ces noces pour sanctifier par sa présence le mariage qu’il avait déjà institué. Il est allé à des noces de l’ancienne loi pour se choisir dans le peuple païen une épouse qui resterait toujours vierge. Lui qui n’est pas...

L’Épiphanie – Joseph-Marie Verlinde

Les premiers adorateurs de ce mystérieux Enfant, né dans la lignée du Roi David, étaient pour le moins surprenants : des bergers – population mal famée en Israël. Nous pourrions penser que les choses rentrent dans l’ordre avec l’Évangile de ce jour : les Mages représentent une caste sacerdotale – voire royale – chez les Perses ; venus du lointain Orient, ils viennent...

Dieu vous appelle à votre patrie qui est dans le Ciel – Jean Chrysostome

Considérons le grand miracle qui s’est produit après le baptême du Sauveur ; il est le prélude de ce qui allait bientôt arriver. Ce n’est pas l’ancien Paradis, c’est le ciel même qui s’ouvre : « Dès que Jésus fut baptisé, voici que les cieux s’ouvrirent » (Mt 3, 16). Pourquoi le ciel s’ouvre-t-il lorsque Jésus Christ est baptisé ? Pour nous apprendre que la...

L’Église précède la création du monde – Origène

Ne croyez pas que l’Épouse ou l’Église n’existe que depuis la venue du Sauveur dans la chair ; elle existe depuis le commencement du genre humain, et même depuis la création du monde ; et même, je prends ici saint Paul pour garant, dès avant la création du monde. Car l’Apôtre a dit : « Comme il nous a choisis dans le Christ dès...

Pourquoi « Église catholique » et non « Église universelle » – Henri de Lubac

1. « Catholique » est le terme existant depuis toujours. Il est aujourd’hui encore celui, non seulement du catholicisme, mais de l’Orthodoxie, – et d’autres Églises le revendiquent également. Il fut d’abord, aussi bien, celui des confessions protestantes : celles-ci ne le changèrent qu’assez tard en « universelle », afin de se particulariser. L’occasion serait bonne pour elles, dans un esprit œucuménique, de reprendre le...

Suivons les mages – Jean Chrysostome

Levons-nous, à l’exemple des mages. Laissons tout le monde se troubler ; mais nous, courons avec joie à la demeure de l’enfant. Si les rois ou les peuples s’efforcent de nous barrer le chemin, peu importe, ne ralentissons pas notre ferveur, repoussons tous les maux qui nous menacent. S’ils n’avaient pas vu l’enfant, les mages n’auraient pas échappé au danger qu’ils...

La voix du Verbe de Dieu – Grégoire Palamas

Toute la vie du « plus grand parmi tous les enfants des femmes » est le miracle des miracles. En plus de la vie entière de Jean, prophète dès avant sa naissance et le plus grand des prophètes, c’est aussi tout ce qui arrive avant sa naissance et après sa mort qui surpasse tous les miracles. En effet, les prédictions des prophètes...

Sur l’Épiphanie – Léon le Grand

Lorsque les trois mages eurent été conduits par l’éclat d’une nouvelle étoile pour venir adorer Jésus, ils ne le virent pas en train de commander aux démons, de ressusciter des morts de rendre la vue aux aveugles, ou la marche aux boiteux, ou la paroles aux muets, ni d’accomplir quelque acte relevant de la puissance divine ; non, ils virent un...

Sur la Passion – Léon le Grand

Le Seigneur est livré à ceux qui le haïssent. Pour insulter sa dignité royale, on l’oblige à porter lui-même l’instrument de son supplice. Ainsi s’accomplissait l’oracle du prophète Isaïe : Il a reçu sur ses épaules le pouvoir (Is 9, 5). En se chargeant ainsi du bois de la croix, de ce bois qu’il allait transformer en sceptre de sa force,...

Sur la Transfiguration – Léon le Grand

Le Seigneur découvre Sa gloire à des témoins choisis, et la forme corporelle qu’Il a pareille à celle des autres hommes, Il l’illumine d’une telle splendeur que Son visage devient éclatant comme le soleil et Son vêtement blanc comme la neige. En cette Transfiguration, Son but principal était sans doute de détruire dans le cœur de Ses disciples le scandale...

Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur car il est proche – Jean-Paul II

Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur… Le Seigneur est proche (Ph 4, 4-5). À travers ces paroles de l’apôtre Paul, la liturgie nous invite à la joie. Nous sommes le troisième dimanche de l’Avent, appelé précisément « Gaudete ». Ce sont les paroles par lesquelles le Serviteur de Dieu, le Pape Paul VI, voulut intituler, en 1975, sa mémorable Exhortation apostolique sur...

Devenir la demeure du Christ – Macaire l’Égyptien

Celui qui veut s’approcher du Seigneur, être digne de la vie éternelle, devenir la demeure du Christ, être rempli du Saint Esprit, afin de porter les fruits de cet Esprit… doit d’abord croire fermement dans le Seigneur et puis se livrer sans réserve à ses commandements… Il doit se faire violence pour être humble devant tout homme…, comme le dit...

C’est le Seigneur lui-même qui sauve les hommes – Irénée de Lyon

Le Verbe, la Parole de Dieu, est venu habiter dans l’homme ; il s’est fait « fils de l’homme » pour habituer l’homme à recevoir Dieu et pour habituer Dieu à habiter dans l’homme, comme il a plu au Père. Voilà pourquoi le signe de notre salut, l’Emmanuel né de la Vierge, a été donné par le Seigneur lui-même (Is 7, 14). C’est...

Homélie sur l’Ascension – Grégoire le Grand

En ce temps-là, Jésus apparut aux Onze pendant qu’ils étaient à table ; et il leur reprocha leur incrédulité et leur dureté de cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. Et il leur dit : Allez dans le monde entier ; prêchez l’Évangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui ne croira pas...

Marie Mère de Dieu – Cyrille d’Alexandrie

Je m’étonne qu’il y ait des gens pour poser cette question : faut-il, ou ne faut-il pas appeler la Sainte Vierge Mère de Dieu ? Car si Notre-Seigneur Jésus-Christ est Dieu, comment la Vierge qui l’a mis au monde ne serait-elle pas la Mère de Dieu ? C’est la croyance que nous ont transmise les saints apôtres, même s’ils ne se sont pas...

Qui sont les martyrs ? – John Henry Newman

Ce sont des hommes qui ont été prévenus de ce qu’ils avaient à attendre en professant leur foi, et qui ont eu maintes occasions d’y renoncer mais qui ont supporté et eu de la patience et qui, pour l’amour du nom du Christ, ont souffert et ne se sont pas lassés (cf. Ap 2, 3). Tel était saint Étienne, non...

Le jour qui n’a pas de nuit – Maxime de Turin

Par la résurrection du Christ, les enfers s’ouvrent, par les nouveaux membres de l’Église, la terre est renouvelée, et le ciel est ouvert par le Saint-Esprit. Car les enfers, en s’ouvrant, laissent sortir les morts, la terre renouvelée fait germer ceux qui ressuscitent, le ciel ouvert accueille ceux qui y montent. Enfin le malfaiteur monte au paradis, les corps des...

Pourquoi le Christ a-t-il voulu être baptisé ? – Maxime de Turin

Le Seigneur Jésus est venu au baptême, et il a voulu que son corps très saint soit lavé par l’eau. Quelqu’un dira peut-être : « Lui qui est Saint, pourquoi a-t-il voulu être baptisé ? » Écoutez donc. Le Christ est baptisé non pas pour être sanctifié par l’eau, mais pour sanctifier Lui-même l’eau et pour purifier par sa pureté ces flots qu’Il touche....

Que ton règne vienne – Cyprien de Carthage

« Que ton règne vienne » (Mt 6, 10). Nous demandons que le règne de Dieu se réalise pour nous, dans le sens où nous implorons que son nom soit sanctifié en nous. Quand est-ce, en effet, que Dieu ne règne pas ? Et quand donc a commencé ce qui en lui a toujours existé, et ne cessera jamais ? Nous demandons que vienne...

Le côté ouvert du Seigneur – Saint Augustin

« Les soldats vinrent donc et rompirent les jambes de ceux qu’on avait crucifiés avec lui ; et, s’approchant de Jésus, quand ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes, mais un des soldats lui ouvrit le côté d’un coup de lance ; et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau » (Jn 19, 34). L’Évangéliste se...

Ne tarde plus, Vierge Marie, donne ta réponse – Bernard de Clairvaux

Tu l’as entendu, ô Vierge, tu vas concevoir et enfanter un fils, non d’un homme – tu l’as entendu – mais de l’Esprit Saint (Lc 1, 31-35). L’Ange attend ta réponse : il est temps qu’il retourne à celui qui l’a envoyé. Nous aussi, nous attendons, ô Dame : accablés de misère par une sentence de condamnation, nous attendons une parole de...

La Présentation de la Vierge Marie au Temple – Pierre de Bérulle

Il [Dieu] la séquestre [Marie] du monde et la consacre à son Temple, pour marque et figure qu’elle sera bientôt consacrée au service d’un temple plus auguste et plus sacré que celui-ci. Là, en sa solitude, il la garde, il l’environne de sa puissance, il l’anime de son esprit, il l’entretient de sa parole, il l’élève de sa grâce, il...

Jésus dominera cette terre – Origène

« Il reste encore beaucoup de terre à posséder » (Jos 13, 1)… Considère le premier avènement de notre Seigneur et Sauveur, quand il est venu semer sa parole sur la terre. Il s’est emparé de toute la terre par la seule force de ces semailles : il a mis en fuite les puissances adverses et les anges rebelles qui dominaient les esprits...

Les précieux habits de l’âme – Maxime de Turin

Mes frères, préparons-nous à accueillir le jour de la naissance du Seigneur en nous parant de vêtements éclatants de blancheur. Je parle de ceux qui habillent l’âme, non le corps. Le vêtement de la chair est une vile tunique. Mais c’est le corps, objet précieux, qui habille l’âme. Le vêtement de la première est tissé par des mains humaines, celui...

Vouloir aimer – Charles de Foucauld

L’amour consiste non à sentir qu’on aime, mais à vouloir aimer. Quand on veut aimer, on aime ; quand on veut aimer par-dessus tout, on aime par-dessus tout. S’il arrive qu’on succombe à une tentation, c’est que l’amour est trop faible, ce n’est pas qu’il n’existe pas. Il faut pleurer, comme saint Pierre, se repentir comme saint Pierre…, mais comme lui...

Venir en aide à ceux qui en ont besoin – Grégoire de Nazianze

Dieu, ému par la grande détresse de l’homme, lui a donné la Loi et les prophètes, après lui avoir donné la loi non écrite de la nature (cf. Rm 1,26)… ; finalement, il s’est livré lui-même pour la vie du monde. Il nous a prodigué des apôtres, des évangélistes, des docteurs, des pasteurs, des guérisons, des prodiges. Il nous a ramenés...

Je ne suis que néant – Padre Pio

L’humilité c’est la vérité, et la vérité, c’est que je ne suis que néant. Par conséquent, tout ce qui est bon en moi vient de Dieu. Or, il arrive souvent que nous gaspillions ce que Dieu a mis de bon en nous. Quand je vois les gens me demander quelque chose, il m’arrive de ne pas penser à ce que...

La force de l’Évangile – Jean Chrysostome

Le Seigneur propose ensuite la parabole du levain. « De même que le levain communique sa force invisible à toute la masse de la pâte, de même la force de l’Évangile transformera le monde entier grâce au ministère de mes apôtres… Ne me dites pas : ‘Que pouvons-nous faire, nous douze misérables pécheurs, face au monde entier ?’ C’est précisément la différence énorme...

Le vêtement d’humilité – Isaac le Syrien

Comment les êtres créés pouvaient-ils contempler Dieu ? La vision de Dieu est si terrible que Moïse lui-même dit qu’il craint et tremble. En effet, quand la gloire de Dieu est apparue sur le mont Sinaï (Ex 20), la montagne fumait et tremblait de peur sous le coup de la révélation ; les bêtes qui approchaient ses pentes mouraient. Les fils d’Israël...

Le sens de la fête – Jean Vanier

Au cœur de la communauté, il y a le pardon et la fête. ce sont les deux faces d’une même réalité, celle de l’amour. La fête est une expérience commune de joie, un chant d’action de grâces. On célèbre le fait d’être ensemble et on rend grâces du don qui nous a été fait. La fête nourrit les cœurs, redonne...

Ils ont reconnu avec les yeux de la foi, non du corps – Basile de Séleucie

« Mets ton doigt dans la marque des clous », dit Jésus à Thomas. « Tu me cherchais quand je n’étais pas là, profites-en maintenant. Je connais ton désir malgré ton silence. Avant que tu ne me le dises, je sais ce que tu penses. Je t’ai entendu parler, et quoique invisible, j’étais auprès de toi, auprès de tes doutes, et sans me...

Le témoignage d’Étienne – Benoît XVI

Dans les dernières catéchèses, nous avons vu comment, dans la prière personnelle et communautaire, la lecture et la méditation de l’Écriture Sainte peuvent ouvrir à l’écoute de Dieu qui nous parle et nous éclaire pour comprendre le présent. Aujourd’hui, je voudrais parler du témoignage et de la prière du premier martyr de l’Église, saint Étienne, l’un des sept choisis pour...

La Sainte Trinité – Basile de Césarée

L’âme qui aime Dieu n’en est jamais rassasiée, mais parler de Dieu est audacieux : notre esprit est bien loin d’une si grande affaire… Plus on est avancé dans la connaissance de Dieu, plus on ressent profondément son impuissance. Tel était Abraham, tel aussi était Moïse : alors qu’ils pouvaient voir Dieu, autant du moins qu’il est possible à l’homme, l’un comme...

Nous ne sommes pas appelés à réussir, mais à être fidèles – Mère Teresa

J’ai gardé le Seigneur toujours devant mes yeux ; parce qu’il est toujours à ma droite, je ne peux pas glisser (Ps 15, 8). Car s’il est une chose que Jésus me demande, c’est de m’appuyer sur lui, de me confier en lui seul, de m’abandonner à lui sans réserve… Nous ne devons pas essayer de contrôler les actions de Dieu....

Jésus, le véritable Époux de mon âme – Gertrude d’Helfta

Mon Dieu, mon très doux Soir, lorsque pour moi sera venu le soir de cette vie, fais-moi m’endormir doucement en toi, et expérimenter cet heureux repos que tu as préparé à ceux qui te sont chers. Que le regard si paisible et gracieux de ton amour ordonne et dispose avec bonté les préparatifs de mes noces. Par la richesse de...

Saint Joseph, nuit qui nous découvre les cieux – Mgr Gay

C’est une question de savoir lequel est le plus éloquent du jour ou de la nuit. Le jour est magnifique, mais la nuit est si solennelle ! Le jour éclaire pour nous la terre, la nuit nous découvre les cieux. Ces pensées nous viennent à propos de saint Joseph. On est frappé des ombres épaisses qui enveloppent cet incomparable saint… On...

L’homme-Dieu – Syméon le Nouveau Théologien

Envoyé et sorti du Père, le Verbe est descendu et il a habité tout entier dans les entrailles de la Vierge. Tout entier il était dans le Père, et tout entier il était dans ce sein virginal, et tout entier dans le tout, lui que rien ne peut contenir… Demeurant inchangé, il a pris la forme d’esclave (Ph 2, 7)...

Que veux-tu que je fasse pour toi ? – Grégoire le Grand

Remarquons ce que le Seigneur dit à l’aveugle qui s’approche : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Celui qui avait le pouvoir de rendre la vue ignorait-il donc ce que voulait l’aveugle ? Non, bien sûr ! Mais il veut que nous demandions les choses, bien qu’il sache d’avance que nous les demanderons et qu’il nous les accordera. Il nous exhorte à...

Le sens de la souffrance – Henri J.M. Nouwen

Ta souffrance, si profonde qu’elle soit, se rattache à des circonstances précises. Tu ne souffre pas dans l’abstrait. Tu souffres parce que quelqu’un te fait mal à un moment donné et à un endroit précis. Tes impressions de rejets, d’abandon et d’inutilité s’enracinent dans des événements bien concrets. Ainsi toute souffrance est-elle unique. C’est éminemment vrai de la souffrance de...

Apologie du martyre – Cyprien de Carthage

Il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt se révéler en nous » (Rm 8, 18). Qui donc ne travaillerait pas de toutes les façons possibles à obtenir une telle gloire pour devenir l’ami de Dieu, se réjouir aussitôt en compagnie de Jésus Christ, et recevoir les récompenses divines...

La règle de saint Benoît

Prologue 1 Écoute, mon fils, les préceptes du Maître et prête l’oreille de ton cœur. Reçois volontiers l’enseignement d’un si bon père et mets-le en pratique, 2 afin de retourner par l’exercice de l’obéissance à celui dont t’avait éloigné la lâcheté de la désobéissance. 3 C’est à toi donc maintenant que s’adresse ma parole, à toi, qui que tu sois,...

Sermon sur l’Épiphanie – Saint Augustin

Jésus-Christ révélé aux Juifs et aux Gentils 1. Il y a peu de jours, nous avons célébré, comme il vous en souvient, la naissance de Celui qui est appelé le Jour. En ce moment nous célébrons le mystère de sa manifestation, alors qu’il s’est révélé aux Gentils avec un éclat ravissant. En ce jour, selon le texte même de l’Évangile,...

Sermon sur l’Incarnation – Saint Augustin

1. Mes frères, que votre charité écoute en quels termes le prophète Isaïe a annoncé Notre-Seigneur Jésus-Christ. « Voici », dit-il, « qu’une vierge concevra dans son sein et enfantera un Fils » (Is 7, 14) ; « et vous l’appellerez Jésus, car il sauvera lui-même son peuple de leurs péchés » (Mt 1, 21). 2. « Joseph, fils de David » (Mt 1, 20). Vous voyez, mes frères,...

Sermon sur l’Annonciation – Saint Augustin

L’ange Gabriel salue la sainte Vierge 1. Le Verbe éternel se faisant homme, et daignant habiter parmi les hommes, tel est le grand mystère que célèbre aujourd’hui l’Église universelle, et dont elle salue chaque année le retour par des transports de joie. Après l’avoir une première fois reçu pour sa propre rédemption, le monde fidèle en a consacré le souvenir...

Dédicace d’une église – Lansperge le Chartreux

La dédicace que nous commémorons aujourd’hui concerne, en réalité, trois maisons. La première est le sanctuaire matériel… Il faut certes prier en tout lieu et il n’y a vraiment aucun lieu où l’on ne puisse prier. Pourtant, c’est une chose très convenable que d’avoir consacré à Dieu un lieu particulier où nous tous, chrétiens qui formons cette communauté, puissions nous...

S’approcher de Dieu – Saint Augustin

Qui a créé toute chose ? Qui t’a créé toi-même ? Que sont toutes ces créatures ? Qu’es-tu ? Et comment dire ce qu’est celui qui a créé tout cela ? Pour le dire, il faut que ta pensée le conçoive… : que ta pensée se porte donc vers lui, approche-toi de lui. Pour bien voir quelque chose, tu t’en approches… Mais Dieu n’est aperçu que...

La valeur du travail – Josemaría Escrivá de Balaguer

Il convient de ne pas oublier que la dignité du travail se fonde sur l’amour… L’homme ne peut se limiter à faire des choses, à fabriquer des objets. Le travail naît de l’amour, manifeste l’amour et s’ordonne à l’amour. Nous reconnaissons Dieu, non seulement dans le spectacle que nous offre la nature, mais aussi dans l’expérience de notre travail et...

L’Incarnation est la preuve que nous ne sommes pas jugés – Yves de Chartres

Nous fêtons aujourd’hui l’admirable conception de Jésus par la Vierge. Nous célébrons le commencement de notre rédemption et annonçons le dessein de Dieu, formé avec bonté et puissance. Car si le Seigneur de l’univers était venu à la recherche de ses serviteurs en fuite pour les juger et non pour leur montrer sa bonté, il ne se serait jamais revêtu...

Le Christ et le Serpent de bronze – Maxime de Turin

Le Christ notre Seigneur a été mis en croix pour libérer le genre humain du naufrage de ce monde… Dans l’Ancien Testament Moïse avait dressé, au milieu des mourants, un serpent de bronze attaché à un pieu ; il avait enjoint au peuple d’espérer la guérison à la vue de ce signe (Nb 21, 6s). Il en sortait un remède d’une...

La compassion de Dieu – Isaac le Syrien

N’appelle pas Dieu simplement juste. Car ce n’est pas par rapport à ce que tu fais qu’il révèle sa justice. Si David le nomme juste et droit (Ps 32, 5), son Fils nous a révélé qu’il est bien plutôt bon et doux : « Il est bon pour les méchants et les impies » (Lc 6, 35)… Où est la justice de Dieu ?...

La fidélité et la tendresse – Jean Vanier

À notre époque où il y a tant d’infidélités, de mariages brisés, de relations coupées, de personnes qui n’ont pas été fidèles à l’amour qu’elles avaient promis, d’enfants révoltés contre leurs parents, il faut que naissent de plus en plus de communautés qui soient signes de fidélité. Des communautés d’étudiants et d’amis, même s’ils se réunissent pour peu de temps,...

La plénitude de la Loi, c’est la charité – Saint Augustin

La grâce, autrefois comme voilée dans l’Ancien Testament, a été révélée pleinement dans l’Évangile du Christ par une disposition harmonieuse des temps, comme Dieu a coutume de disposer harmonieusement toute chose… Mais à l’intérieur de cette admirable harmonie, on constate une grande différence entre deux époques. Au Sinaï, le peuple n’osait pas s’approcher du lieu où le Seigneur donnait sa...

Le fils du charpentier – Josemaría Escrivá de Balaguer

Joseph a aimé Jésus comme un père son fils, et il a pris soin de lui, en lui donnant ce qu’il avait de meilleur. Joseph s’est occupé de cet enfant comme il lui avait été ordonné et a fait de Jésus un artisan en lui transmettant son métier. C’est pourquoi les voisins de Nazareth parlaient de Jésus en l’appelant indistinctement...

Jésus s’est étendu sur le pressoir – Titus Brandsma

Jésus s’est déclaré lui-même la tête du Corps mystique dont nous sommes les membres. La vigne, c’est lui ; les sarments, c’est nous (Jn 15, 5). Il s’est étendu sur le pressoir et s’est mis à le fouler ; il nous a donné ainsi le vin pour qu’en le buvant, nous puissions vivre de sa vie et partager ses souffrances. « Celui qui...

Le roi s’approche – Jean Chrysostome

Plus le roi s’approche, plus il faut se préparer. Plus est proche le moment où l’on décernera le prix au combattant, mieux il faut combattre. Ainsi fait-on lors des courses : quand arrive le terme de la course et qu’on s’approche du but, on stimule davantage la fougue des chevaux. Voilà pourquoi Paul dit : Maintenant le salut est plus près de...

L’homme, un temple consacré à Dieu – Jean Tauler

Notre Seigneur nous apprend lui-même ce que nous devons faire pour que notre intérieur devienne une maison de prière, car l’homme est vraiment un temple consacré à Dieu. Nous devons d’abord en chasser les marchands, c’est-à-dire les images et représentations des biens créés, et tout ce qui est satisfaction dans les choses de ce monde et jouissance de volonté propre....

Se donner entièrement à Dieu – Mère Teresa

J’ai gardé le Seigneur toujours devant mes yeux ; parce qu’il est toujours à ma droite, je ne peux pas glisser. Psaume 15, 8 Car s’il est une chose que Jésus me demande, c’est de m’appuyer sur lui, de me confier en lui seul, de m’abandonner à lui sans réserve… Nous ne devons pas essayer de contrôler les actions de Dieu....

Le Christ devient le nouvel Adam – Benoît XVI

Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus : lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’anéantit lui-même, prenant condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes. S’étant comporté comme un homme, il s’humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix ! C’est pourquoi...

Nous vivons ici-bas comme des hôtes de passage – Cyprien de Carthage

Il convient de ne jamais perdre de vue, chers frères, que nous avons renoncé au monde et que nous vivons ici-bas comme des hôtes de passage, comme des étrangers (He 11, 13). Bénissons le jour qui assigne à chacun sa demeure véritable, et qui, après nous avoir arrachés à ce monde et dégagés de ses liens, nous rend au paradis...

La vie de saint Joseph – Claude La Colombière

Nous ne savons que fort peu de choses de la vie de saint Joseph. L’Évangile ne rapporte que trois ou quatre de ses actions ; et un ancien auteur a remarqué qu’on n’y trouve pas une de ses paroles. C’est peut-être que…le Saint Esprit a voulu par là nous marquer le silence et l’humilité de saint Joseph, son amour pour la...

Lorsque mon âme te verra face à face – Gertrude d’Helfta

Quelle sera ma joie, mon Dieu, quelle sera mon allégresse, quelle sera ma jubilation, lorsque tu me dévoileras la beauté de ta divinité et que mon âme te verra face à face ?… Alors, toi mon âme, « tu verras et tu seras dans l’abondance, ton cœur sera dans l’émerveillement et se dilatera, lorsque tu recevras la multitude des richesses », des délices,...

Jésus, lumière qui éclaire tout homme – Pierre le Vénérable

« Son visage resplendit comme le soleil » (Mt 17, 2)… Revêtue de la nuée de la chair, aujourd’hui la lumière qui éclaire tout homme (Jn 1, 9) a resplendi. Aujourd’hui elle glorifie cette même chair, elle la montre déifiée aux apôtres pour que les apôtres la révèlent au monde. Et toi, cité bienheureuse, tu jouiras éternellement de la contemplation de ce...

Le Fils – Joseph Ratzinger

Il faut nous rappeler que le titre de noblesse théologique central de Jésus est « le Fils ». Dans quelle mesure cette désignation était-elle déjà linguistiquement préfigurée dans la manière dont Jésus s’est présenté lui-même ?… Il est hors de doute qu’elle est la tentative de résumer par un mot l’impression générale que donnait sa vie ; l’orientation de sa vie, sa racine et...

La Présentation du Seigneur au Temple – Adam de Perseigne

Le Père des lumières (Jc 1, 17) invite les fils de la lumière (Lc 16, 18) à célébrer cette fête de lumière : « Approchez-vous de lui et soyez inondés de clarté », dit le psaume (33, 6). De fait, « celui qui habite une lumière inaccessible » (1 Tm 6, 16) a daigné se rendre accessible ; il s’est abaissé dans la nuée de la...

La Nativité de saint Jean-Baptiste – Joseph-Marie Verlinde

L’Église ne célèbre que trois naissances : celle du Fils de Dieu, celle de sa mère, et celle de Jean-Baptiste. La nativité de ce dernier fut même célébrée bien avant celle de la Vierge Marie : elle est attestée dès le IVème siècle. De tous les autres saints nous retenons uniquement le jour de leur naissance à la vie définitive au moment...

Le Saint-Sacrement – Joseph-Marie Verlinde

Aujourd’hui par un acte public et solennel, nous glorifions et nous adorons le Pain et le Vin devenus vrai Corps et vrai Sang du Rédempteur. Nous célébrons aujourd’hui une fête solennelle qui exprime l’émerveillement étonné du Peuple de Dieu : un émerveillement plein de reconnaissance pour le don de l’Eucharistie. Ce faisant, nous répondons à l’appel de Dieu qui nous est...

Le Sacré-Cœur de Jésus – Joseph-Marie Verlinde

Personne ne connaît le Père sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. Évangile selon saint Matthieu 11, 27 Prenons-nous la mesure des implications d’une telle affirmation, dans notre monde qui se désintéresse chaque jour davantage du Christ des Évangiles pour se tourner vers les mille et une idoles de notre temps ? Dieu visite son peuple...

Nativité de la Vierge Marie – Joseph-Marie Verlinde

Tous les mystères que nous célébrons dans la liturgie procèdent et convergent vers le mystère de l’Incarnation rédemptrice. C’est donc à la lumière de la victoire de Jésus ressuscité sur le péché et sur la mort, qu’il nous faut contempler la nativité de celle qui fut sa mère selon la chair. La nativité de Marie est pour nous cause de...

Le Baptême du Seigneur – Joseph-Marie Verlinde

Le vent de l’Esprit souffle sur les eaux primordiales ; le Père prononce sa Parole toute-puissante, et l’Homme Nouveau, recréé, surgit des flots. Certes Jésus en tant que Verbe incarné, a toujours été le « Fils bien-aimé » du Père, et ceci dès le premier moment de sa conception. « Lors de l’incarnation, nous enseigne saint Grégoire de Nazianze, Jésus fut oint de la...

La rémission des péchés par le Christ – Pierre Chrysologue

« Mon enfant, tes péchés sont remis ». Par ces mots le Christ voulait être reconnu comme Dieu alors qu’il se cachait encore aux yeux humains sous l’aspect d’un homme. A cause des manifestations de sa puissance et ses miracles, on le comparait aux prophètes ; et pourtant c’était grâce à lui et grâce à sa puissance à lui qu’ils avaient opéré eux...

Le pardon – Jean Vanier

Tant que je n’accepte pas d’être un mélange de lumière et de ténèbres, de qualités et de défauts, d’amour et de haine, d’altruisme de d’égocentrisme, de maturité et d’immaturité ; tant que je ne reconnais pas que nous sommes tous enfants du même Père, je continue à diviser le monde en « ennemis » (les « mauvais ») et en « amis » (les « bons ») ; je continue...

Jésus et la Cananéenne – Jean Chrysostome

En s’approchant de Jésus, la Cananéenne ne dit que ces mots : « Aie pitié de moi » (Mt 15, 22), et ses cris redoublés attirent un grand nombre de gens. C’était un spectacle touchant que de voir une femme crier avec tant d’émotion, une mère implorer pour sa fille, une enfant si durement malmenée… Elle ne dit pas « Aie pitié de ma...

La voie royale de la sainte croix – Jean XXIII

L’amour de la croix de mon Seigneur m’attire de plus en plus ces jours-ci. Jésus béni, que ce ne soit pas là un feu de paille qui s’éteindra à la première pluie, mais un incendie qui brûle sans jamais se consumer ! J’ai trouvé ces jours-ci une autre belle prière qui correspond très bien à mes conditions spirituelles… : Ô Jésus, mon...

Le temps de la confession – Cyrille de Jérusalem

C’est actuellement le temps de la confession. Confesse tes fautes de parole et d’action, celles de la nuit et celles du jour. Confesse-les dans ce « temps favorable », et au « jour du salut » (Is 49, 8 ; 2 Co 6, 2) ; reçois le trésor céleste… Quitte le présent et crois en l’avenir. Tu as parcouru tant d’années sans arrêter tes vains travaux...

La réciprocité en amour – Karol Wojtyła

La réciprocité nous oblige à considérer l’amour de l’homme et de la femme moins comme l’amour de l’un pour l’autre que plutôt comme quelque chose qui existe entre eux. Elle est étroitement liées à l’amour entre l’homme et de la femme. Arrêtons-nous à cette proposition. Elle suggère que l’amour n’est pas dans la femme ni dans l’homme – car alors...

Pour grandir, il faut se nourrir – Jean Vanier

Pour grandir, l’être humain a besoin d’eau et de pain. S’il ne mange pas, il meurt. Et pour croître spirituellement, il lui faut, comme à la plante, du soleil, de l’eau, de l’air et une terre. La terre représente la communauté : c’est le milieu de vie, le lieu où la plante est née, où elle s’enracine, grandit, donne des fruits...

Le Seigneur sauve Adam – Irénée de Lyon

Luc présente une généalogie allant de la naissance de notre Seigneur à Adam et comportant soixante-douze générations ; il rattache de la sorte la fin au commencement et donne à entendre que le Seigneur est celui qui a récapitulé en lui-même toutes les nations dispersées à partir d’Adam, toutes les langues et les générations des hommes, y compris Adam lui-même. C’est...

Seigneur, ne nous condamne pas – Maxime le Confesseur

Nous t’en supplions, Seigneur, Dieu de bonté, que le déroulement du mystère du salut accompli pour nous en ton Fils unique ne tourne pas à notre condamnation ; qu’il « ne nous rejette pas loin de ta face ». Ne prends pas en aversion notre condition misérable, mais aie compassion de nous à cause de ta grande pitié ; « selon ton infinie miséricorde, efface...

L’abstinence du carême – Grégoire le Grand

Nous entamons aujourd’hui les saints quarante jours du carême, et il nous faut examiner attentivement pourquoi cette abstinence est observée pendant quarante jours. Moïse, pour recevoir la Loi une seconde fois, a jeûné quarante jours (Gn 34, 28). Élie, dans le désert, s’est abstenu de manger quarante jours (1 R 19, 8). Le Créateur des hommes lui-même, venant parmi les...

Le signe de Cana – Ephrem le Syrien

Pourquoi, comme premier signe, notre Seigneur a-t-il changé l’eau en vin ? C’est pour montrer que Dieu, qui transforme la nature dans des outres, opère aussi sa transformation dans le sein de la Vierge. De la même manière, pour couronner ses miracles, Jésus a ouvert un tombeau afin de manifester son indépendance vis-à-vis de la mort avide de tout engloutir. Pour...

Livre-toi, mon âme, au repentir – Romanos le Mélode

Livre-toi, mon âme, au repentir ; unis-toi au Christ par la pensée ; crie en gémissant : « Accorde-moi le pardon de mes actions mauvaises, afin que je reçoive de toi, qui seul es bon (Mc 10, 18), l’absolution et la vie éternelle »… Moïse et Élie, ces tours de feu, étaient grands dans leurs œuvres… Ils sont les premiers parmi les prophètes, ils parlaient...

La nouvelle naissance – Cyrille de Jérusalem

Vous êtes catéchumènes, ceux qui sont en marche vers le baptême, disciples de la Nouvelle Alliance et participants des mystères du Christ, déjà par l’appel et bientôt aussi par la grâce. Vous vous êtes fait « un cœur nouveau et un esprit nouveau » (Ez 18, 31), pour la joie des habitants des cieux. Si en effet, selon l’Évangile, la conversion d’un...

Le Seigneur nous montre la voie – Origène

La vie des mortels est remplie de pièges qui font trébucher, remplie des filets des tromperies… Et parce que l’ennemi avait tendu partout ces filets, et qu’il y avait pris à peu près tous les hommes, il a été nécessaire que paraisse quelqu’un qui soit plus fort pour les dominer, les rompre, et frayer ainsi la voie à ceux qui...

Le signe de Jonas – Pierre Chrysologue

Toute l’histoire de Jonas nous le montre comme une préfiguration parfaite du Sauveur… Jonas est descendu à Joppé pour monter sur un bateau à destination de Tarsis… ; le Seigneur est descendu du ciel sur la terre, la divinité vers l’humanité, la souveraine puissance est descendue jusqu’à notre misère…, pour s’embarquer sur le navire de son Église… C’est Jonas lui-même qui...

La prière – Jean Chrysostome

C’est une arme puissante que la prière, un trésor indéfectible, une richesse intarissable, un port à l’abri des tempêtes, un réservoir de calme ; la prière est la racine, la source et la mère de biens innombrables… Mais la prière dont je parle n’est ni médiocre, ni négligente ; c’est une prière ardente, jaillie de l’affliction de l’âme et de l’effort de...

La fécondité du pauvre – Jean Vanier

Il existe un lien mystérieux entre la souffrance, l’offrande et le don de la vie, entre sacrifice et expansion. Dans une de nos communautés en Inde, un homme ayant un handicap assez profond s’est noyé dans le puits. Il n’était chez nous que depuis peu de temps. Un vieillard, ami de son père, est passé et nous a dit : « Quand...

Le second appel – Jean Vanier

Le premier appel est souvent à suivre Jésus ou à se préparer à faire des choses grandes et merveilleuses pour le Royaume. Nous sommes appréciés et admirés par notre famille, nos amis ou par la communauté. Le second appel vient plus tard, quand nous acceptons de ne pas pouvoir faire des choses grandes et héroïques pour Jésus. C’est un temps...

Préparez le chemin du Seigneur – Guerric d’Igny

« Préparez le chemin du Seigneur » (Mc 1, 3 ; Mt 3, 3 ; Lc 3, 4). Frères, même si vous vous êtes beaucoup avancés sur ce chemin, il vous reste toujours à le préparer, afin que, du point où vous êtes parvenus, vous alliez toujours de l’avant, toujours tendus vers ce qui est au-delà. Ainsi, à chaque pas que vous faites, la...

Voici mon cœur, je te le donne tout entier – Alphonse-Marie de Liguori

Mon bien-aimé Rédempteur, voici mon cœur, je te le donne tout entier ; il n’est plus à moi, il est à toi. En entrant dans le monde, tu as offert au Père Éternel, offert et donné toute ta volonté, comme tu nous l’apprends par la bouche de David : « Il est écrit de moi dans le rouleau du livre de la Loi,...

Sur la prière – Jean Tauler

Nous devons considérer pour quoi et comment nous devons prier. Lorsque l’homme veut se livrer à la prière, il doit avant tout ramener son cœur à l’intérieur, le rappeler du vagabondage et des dissipations où il s’égarait, et alors tomber en grande humilité aux pieds de Dieu, lui demander généreusement aumône, frapper à la porte du cœur du Père et...

L’obéissance – John Henry Newman

Année après année, le temps s’écoule silencieusement ; la venue du Christ se rapproche à chaque instant. Si seulement, comme il se rapproche de la terre, nous pouvions nous rapprocher du ciel ! Ô mes frères, priez-le pour qu’il vous donne le courage de le chercher en toute sincérité. Priez-le pour qu’il vous rende ardents… Priez-le pour qu’il vous donne ce que...

Ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection – Jean-Paul II

Comme sacrement né du mystère de la Rédemption et, en un certain sens, né à nouveau de l’amour nuptial du Christ et de l’Église (cf. Ep 5, 22-23), le mariage est une expression efficace de la puissance salvifique de Dieu qui réalise son dessein éternel, même après le péché et malgré la concupiscence cachée dans le cœur de chaque être...

Tes péchés sont pardonnés – Ambroise de Milan

Voyant leur foi, Jésus dit au paralytique : « Tes péchés sont pardonnés » (Luc 5, 20). Le Seigneur est grand : à cause des uns, il pardonne aux autres ; il agrée la prière des premiers et il pardonne aux seconds leurs péchés. Hommes, pourquoi donc aujourd’hui votre compagnon d’existence ne pourrait-il rien pour vous, quand auprès du Seigneur son serviteur a le droit...

Un rameau sortira de la souche de Jessé – Saint Jérôme

« Un rameau sortira de la souche de Jessé [père de David], un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur » (Is 11,1-2). Toute cette prophétie concerne le Christ… Le rameau et la fleur qui sortent de la souche de Jessé, les juifs les interprètent du Seigneur lui-même : pour eux le rameau est le symbole du sceptre royal ;...

Présentation du Seigneur au Temple – Benoît XVI

En la fête de la Présentation de Jésus au Temple, nous célébrons un mystère de la vie du Christ, lié au précepte de la loi mosaïque qui prescrivait aux parents, quarante jours après la naissance du fils aîné, de monter au Temple de Jérusalem pour offrir leur fils au Seigneur et pour la purification rituelle de la mère (cf. Ex...

Apologie de l’apôtre saint André

Quand tu avais entendu la voix du Précurseur…, quand le Verbe s’est fait chair et a apporté la Bonne Nouvelle du salut à la terre, tu es venu te mettre à sa suite en t’offrant toi-même comme prémices, comme première offrande à Celui que tu as fait ensuite connaître, et tu l’as désigné à ton frère comme étant notre Dieu...

L’évêque qui est à votre tête est votre serviteur – Saint Augustin

L’évêque qui est à votre tête est votre serviteur… Que le Seigneur nous donne donc, à l’aide de vos prières, d’être et de rester jusqu’à la fin ce que vous voulez que nous soyons… ; qu’il nous aide à accomplir ce qu’il a commandé. Mais qui que nous soyons, ne placez pas en nous votre espoir. Je me permets de vous...

Par le baptême je revêts l’amour du Seigneur – Odes de Salomon

[Par le baptême] je revêts l’amour du Seigneur (Ga 3, 27)…, il m’étreint. Je n’aurais pas su aimer le Seigneur, si lui-même ne m’avait aimé le premier. Qui peut comprendre l’amour, si ce n’est celui qui est aimé ? J’étreins l’Aimé et mon âme l’aime. Où est son repos, là je me trouve (cf. Ct 1, 7). Je ne serai plus...

Le Christ semé en terre – Ambroise de Milan

C’est dans un jardin que le Christ a été arrêté et enseveli ; il a grandi dans ce jardin, il y est même ressuscité. Et ainsi il est devenu un arbre… Donc vous aussi, semez le Christ dans votre jardin… Avec le Christ, broyez la graine de moutarde, pressez-la et semez la foi. La foi est pressée quand nous croyons au...

La conversion de saint Paul

La catéchèse d’aujourd’hui sera consacrée à l’expérience que saint Paul fit sur le chemin de Damas et donc sur ce que l’on appelle communément sa conversion. C’est précisément sur le chemin de Damas, au début des années 30 du premier siècle, et après une période où il avait persécuté l’Église, qu’eut lieu le moment décisif de la vie de Paul....

L’avènement du Seigneur – Ælred de Rievaulx

Voici arrivé pour nous, frères très chers, le temps où nous devons « chanter amour et jugement pour le Seigneur » (Ps 100, 1). C’est l’Avent du Seigneur, l’avènement du Maître de tout qui vient et qui va venir (Ap 1, 8). Mais comment et où va-t-il venir ; comment et où vient-il ? N’a-t-il pas dit : « Je remplis le ciel et la terre ? »...

Maintenant tu es venue, ô ma Lumière – Guerric d’Igny

« Lève-toi, resplendis, Jérusalem, car elle est venue, ta lumière ! » (Is 60, 1) Sois bénie, Lumière « venue au nom du Seigneur » ! « Le Seigneur est Dieu et il a brillé sur nous » (Ps 117, 26-27). Par sa bienveillance, ce jour sanctifié par l’illumination de l’Église a brillé sur nous. C’est pourquoi nous te rendons grâce, « Lumière véritable qui éclaire tout homme venant...

La promesse faite à nos pères – Homélie du VIème siècle

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur… Il a porté secours à Israël son enfant (Lc 1, 54 grec), se souvenant de sa miséricorde et de l’alliance qu’il avait établie avec Abraham et sa descendance pour l’éternité ». Voyez-vous comment la Vierge surpasse la perfection du patriarche et confirme l’alliance...

Saint Etienne, diacre et protomartyr – Jean Chrysostome

Imitons notre Seigneur, et prions pour nos ennemis… Il était crucifié et priait en même temps son Père en faveur de ceux qui le crucifiaient. Mais comment pourrais-je imiter le Seigneur, peut-on se demander ? Si tu le veux, tu le peux. Si tu n’étais pas capable de le faire, comment aurait-il pu dire : « Prenez exemple sur moi, car je suis...

La naissance du précurseur – Maxime de Turin

D’avance Dieu avait destiné Jean Baptiste à venir proclamer la joie des hommes et l’allégresse des cieux. De sa bouche, le monde a entendu tomber les paroles admirables qui annonçaient la présence de notre Rédempteur, l’Agneau de Dieu (Jn 1, 29). Alors que ses parents avaient perdu tout espoir d’obtenir une descendance, l’ange, messager d’un si grand mystère, l’a envoyé...

La communion des saints – Baudouin de Ford

Frères bien-aimés, veillons avec soin à tout ce qui touche à notre vie commune, « conservant l’unité de l’esprit dans le lien de la paix » par « la grâce de notre Seigneur Jésus Christ et l’amour de Dieu et la communion du Saint Esprit » (Ep 4, 3 ; 2 Co 13, 13). De l’amour de Dieu procède l’unité de l’esprit ; de la grâce...

L’évangile de Jean comme prémices des évangiles – Origène

Je pense que les quatre évangiles sont les éléments essentiels de la foi de l’Église…, et je pense que les prémices des évangiles se trouvent dans…l’évangile de Jean qui, pour parler de celui dont d’autres ont fait la généalogie, commence par celui qui n’en a pas. En effet, Matthieu, écrivant pour les juifs qui attendent le fils d’Abraham et de...

Jésus est venu pour les pécheurs – Curé d’Ars

La conduite que Jésus Christ tenait pendant sa vie mortelle nous montre la grandeur de sa miséricorde pour les pécheurs. Nous voyons qu’ils viennent tous lui tenir compagnie ; et lui, bien loin de les rebuter ou du moins de s’éloigner d’eux, au contraire, il prend tous les moyens possibles pour se trouver parmi eux, afin de les attirer à son...

Une douce nouvelle annoncée à la terre – Bernard de Clairvaux

Cieux, prêtez l’oreille ! Terre, écoute avec attention ! Que toute créature, que l’homme surtout soit transporté d’admiration et éclate en louanges : « Jésus Christ, le Fils de Dieu, naît à Bethléem de Juda »… Quelle plus douce nouvelle pourrait-on annoncer à la terre ?… A-t-on jamais rien entendu de pareil, le monde a-t-il jamais rien appris de semblable ? « A Bethléem de Juda naît Jésus...

Les Saints Innocents – Pierre Chrysologue

Où mène la jalousie ?… Le crime commis aujourd’hui nous le montre : la peur d’un rival pour son royaume terrestre remplit Hérode d’angoisse ; il complote de supprimer « le Roi qui vient de naître » (Mt 2, 2), le Roi éternel ; il combat son Créateur et met à mort des innocents… Ces enfants, quelle faute avaient-ils commise ? Leurs langues étaient muettes, leurs yeux...

Le Royaume de Dieu est proche – Cyprien de Carthage

Le Royaume de Dieu est proche (Lc 21, 31). Le Royaume de Dieu, très chers frères, approche désormais. Avec la fin du monde s’annoncent déjà la récompense de la vie, le bonheur du salut éternel, la sécurité perpétuelle et la joie du paradis que nous avons jadis perdue. Et déjà les réalités du ciel succèdent aux réalités humaines, les grandes...

Seigneur, envoie-nous l’Agneau – Pierre de Celle

Seigneur, envoie-nous l’Agneau ; c’est l’agneau qu’il nous faut et non le lion (Ap 5, 5-6). L’agneau qui ne s’irrite pas et dont la douceur ne se trouble jamais ; l’agneau qui nous donnera sa laine blanche comme la neige pour réchauffer en nous ce qui est froid, pour couvrir ce qui en nous est nu ; l’agneau qui nous donnera sa chair...

En Jésus Christ, le Fils de Dieu, Dieu lui-même s’est fait homme – Benoît XVI

En Jésus Christ, le Fils de Dieu, Dieu lui-même s’est fait homme. C’est à lui que le Père dit : « Tu es mon fils » (Ps 2, 7). L’aujourd’hui éternel de Dieu est descendu dans l’aujourd’hui éphémère du monde et il entraîne notre aujourd’hui passager dans l’aujourd’hui éternel de Dieu. Dieu est si grand qu’il peut se faire petit. Dieu est si...

L’école de Nazareth – Paul VI

Nazareth est l’école où l’on commence à comprendre la vie de Jésus, l’école de l’Évangile. Ici on apprend à regarder, à écouter, à méditer et à pénétrer la signification, si profonde et si mystérieuse, de cette très simple, très humble et très belle manifestation du Fils de Dieu. Peut-être apprend-on même insensiblement à l’imiter… Comme nous voudrions redevenir enfant et...

Venez, sages, admirons la Vierge Mère – Ephrem le Syrien

Venez, sages, admirons la Vierge Mère, la fille de David, cette fleur de beauté qui a enfanté la merveille. Admirons la source d’où jaillit la fontaine, le navire tout chargé de joies qui nous apporte le message venu du Père. Dans son sein très pur, elle a reçu et porté ce grand Dieu qui gouverne la création, ce Dieu par...

L’exemple de Jean Baptiste – Pierre Chrysologue

Jean Baptiste enseigne en paroles et en actes. Vrai maître, il montre par son exemple ce qu’affirme son langage. Le savoir fait le maître, mais c’est la conduite qui confère l’autorité… Enseigner par les actes est la seule règle de celui qui veut instruire. L’instruction par les paroles, c’est le savoir ; mais quand elle passe dans les actes, c’est la...

Prier sans se décourager – Isaac le Syrien

Bienheureux l’homme qui connaît sa propre faiblesse. Car cette connaissance est en lui le fondement, la racine, le principe de toute bonté… Quand un homme sait qu’il est dénué de secours divin, il prie d’abondance. Et plus il prie, plus son cœur se fait humble… Quand il a compris tout cela, il possède la prière dans son âme comme un...

Gérer honnêtement les biens qui nous ont été confiés – Grégoire de Nazianze

Mes frères et mes amis, ne soyons pas les gérants malhonnêtes des biens qui nous ont été confiés (Lc 16, 1s). Ne risquons pas d’entendre saint Pierre nous dire : « Ayez honte, vous qui retenez le bien d’autrui. Imitez l’équité de Dieu, et il n’y aura plus de pauvre ». Ne nous donnons pas tant de peine pour amasser quand d’autres souffrent...

Aimer les pauvres c’est aimer le Christ – Vincent de Paul

C’est honorer notre Seigneur que d’entrer en ses sentiments, de les estimer, de faire ce qu’il a fait et d’exécuter ce qu’il a ordonné. Or ses sentiments les plus grands ont été le soin des pauvres pour les guérir, les consoler, les secourir et les recommander ; c’était là son affection. Et lui-même a voulu naître pauvre, recevoir en sa compagnie...

Les deux cités – Saint Augustin

Deux amours ont bâti deux villes : l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu a fait la cité terrestre ; l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité céleste. L’une se glorifie en elle-même ; l’autre dans le Seigneur. L’une cherche la gloire qui vient des hommes (Jn 5, 44) ; l’autre met toute sa gloire en Dieu, témoin de sa conscience. L’une,...

J’ai apprêté une lampe pour mon Christ – Maxime de Turin

Alors que l’univers entier était écrasé par les ténèbres du diable et que l’obscurité du péché régnait sur le monde, un soleil nouveau, le Christ notre Seigneur, a bien voulu, à ces derniers temps, à la nuit déjà avancée, répandre les premiers rayons d’un jour naissant. Avant que paraisse cette lumière, c’est-à-dire avant que se manifeste « le soleil de justice »...

Le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui – Ephrem le Syrien

Parmi les hommes, aucun n’est plus grand que Jean » (cf. Mt 11, 11). Si tous les saints, ces hommes justes, forts et sages étaient réunis et habitaient en un seul homme, ils ne pourraient pas égaler Jean Baptiste…, dont il a été déclaré qu’il dépasse les hommes de beaucoup et qu’il appartient aux catégories des anges (Mc 1, 2 grec ;...

L’objet des promesses de Dieu nous a été envoyé – Alphonse de Liguori

Dieu nous a fait naître après la venue du Messie : quelles actions de grâces ne lui devons-nous pas ! La rédemption une fois opérée par Jésus Christ, quels bienfaits plus grands n’avons-nous pas reçus ! Abraham, les patriarches, les prophètes ont ardemment désiré voir le Rédempteur ; ils n’ont pas eu ce bonheur. Ils ont fatigué pour ainsi dire le ciel par leurs...

L’Incarnation du Verbe concerne le passé comme l’avenir – Léon le Grand

L’Incarnation du Verbe, la Parole de Dieu, concerne le passé comme l’avenir ; aucun âge, si reculé soit-il, n’a été privé du sacrement du salut des hommes. Ce que les apôtres ont prêché, c’est ce que les prophètes avaient annoncé, et on ne peut pas dire que ce qui a été cru de tout temps a été accompli tardivement. En différant...

La courbure – Grégoire le Grand

Jésus enseignait dans une synagogue un jour de sabbat. Il y avait là une femme possédée depuis dix-huit ans d’un esprit qui la rendait infirme… Elle était courbée, et ne pouvait absolument pas regarder vers le haut (Luc 13, 10-11). Le pécheur, préoccupé des choses de la terre et ne recherchant pas celles du Ciel, est incapable de regarder vers...

Les desseins de Dieu ne changent pas – Prosper d’Aquitaine

Ceux qui viennent à Dieu en s’appuyant sur lui avec le désir d’être sauvés sont vraiment sauvés : c’est l’inspiration divine qui leur fait concevoir ce désir de salut ; c’est éclairés par celui qui les appelle qu’ils arrivent à la connaissance de la vérité. Ils sont en effet les fils de la promesse, la récompense de la foi, la descendance spirituelle...

Marie « Comblée de grâce » – Eadmer

Marie, Notre Dame, le Seigneur t’a faite sa mère unique, te constituant ainsi maîtresse et souveraine de l’univers. C’est pour cela qu’il t’a formée par l’opération de son Esprit, dès le premier instant de ta conception dans le sein de ta mère. Notre Dame, voilà ce qui fait notre joie aujourd’hui. Et nous te demandons, très douce Marie, reine prudente...

La femme pécheresse – Romanos le Mélode

Quand elle a vu les paroles du Christ se répandre partout comme des aromates, la pécheresse…s’est mise à détester la puanteur de ses actes… : « Je n’ai pas eu égard à la miséricorde dont le Christ m’environne, me cherchant quand je m’égare par ma faute. Car c’est moi qu’il cherche partout ; c’est pour moi qu’il dîne chez le pharisien, lui qui...

La joie dans l’épreuve – Jean Chrysostome

« Vous êtes devenus les imitateurs du divin Maître » dit Paul. Comment cela ? « En recevant la parole au milieu des épreuves, dans la joie de l’Esprit Saint » (1 Th 1, 6)… L’épreuve affecte la partie matérielle de notre être ; la joie brille dans les hauteurs spirituelles. Je m’explique : les accidents de la vie sont tristes et pénibles, mais les résultats en...

En parole et en acte – Saint Augustin

Quelqu’un, ayant entendu le verset « Offre à Dieu un sacrifice de louange » (Ps 49, 14), s’était dit : « Tous les jours, en me levant, j’irai à l’Église, j’y chanterai un hymne du matin ; en fin de journée un hymne du soir ; puis chez moi un troisième et un quatrième hymne. Ainsi, je ferai tous les jours un sacrifice de louange et...

Soyons à la fois Marthe et Marie – Thomas More

Ayant reçu notre Seigneur dans l’eucharistie, l’ayant présent dans notre corps, n’allons pas le laisser tout seul pour nous occuper d’autre chose sans plus faire aucun cas de lui… : qu’il soit notre unique occupation. Adressons-nous à lui par une prière fervente ; entretenons-nous avec lui par de ferventes méditations. Disons avec le prophète : « J’écouterai les paroles que le Seigneur me dit...

L’échelle des moines – Guigues II le Chartreux

Le Seigneur soit notre délectation. Ma tendresse pour toi est une dette puisque tu m’as aimé le premier, et je suis bien forcé de t’écrire, puisqu’en m’écrivant tu m’as provoqué : voici donc mes pensées sur les exercices spirituels des cloistriers. Toi que l’expérience fait plus savant que moi la science, tu en seras correcteur et juge. À toi donc l’hommage...

Marcher à la suite du Christ – Saint Bonaventure

Le Christ est le chemin et la porte (Jn 14, 6 ; 10, 7), l’échelle et le véhicule…, « le mystère caché depuis le commencement » (Mt 13, 35). Celui qui tourne résolument et pleinement ses yeux vers le Christ en le regardant suspendu à la croix, avec foi, espérance et charité, dévotion, admiration, exultation, reconnaissance, louange et jubilation, celui-là célèbre la Pâque...

Le chemin de l’obéissance – Thérèse-Bénédicte de la Croix

« Que ta volonté soit faite ! » (Mt 6, 10) C’était bien là toute la vie du Sauveur. Il est venu dans le monde pour accomplir la volonté du Père, non seulement afin d’expier le péché de désobéissance par son obéissance (Rm 5, 19), mais encore pour ramener les hommes vers leur vocation sur le chemin de l’obéissance. Il n’est pas donné...

La supplication du Seigneur – Pierre Chrysologue

Écoutez ce que demande le Seigneur : « Si vous ignorez en moi la divinité, reconnaissez au moins mon humanité. Voyez en moi votre corps, vos membres, vos entrailles, vos os, votre sang. Et si ce qui appartient à Dieu vous inspire de la crainte, est-ce que vous n’aimez pas ce qui est à vous ?… Mais peut-être que l’énormité de ma Passion,...

De la connaissance de Dieu – Jean Damascène

« Personne n’a jamais vu Dieu. Le Fils unique qui est dans le sein du Père l’a révélé » (Jn 1, 18). Le divin est inexprimable et incompréhensible : « Personne ne connaît le Père si ce n’est le Fils, ni le Fils si ce n’est le Père » (Mt 11, 27), et le Saint Esprit semblablement connaît ce qui est de Dieu… Mais après...

Aller travailler à la vigne du Seigneur – Grégoire le Grand

Le Seigneur ne cesse en aucun temps d’envoyer des ouvriers pour cultiver sa vigne : par les patriarches, puis par les docteurs de la Loi et les prophètes, enfin par les apôtres, il travaillait, en quelque sorte, à cultiver sa vigne par l’entremise de ses ouvriers. Tous ceux qui, à une foi droite, ont joint les bonnes œuvres ont été les...

Le signe de Jonas – Romanos le Mélode

Tu as prévenu le désespoir de Ninive, tu as détourné la menace déjà annoncée, et ta miséricorde a vaincu ta colère, Seigneur. Aie pitié, aujourd’hui encore, de ton peuple et de ta ville ; renverse nos adversaires de ta main puissante, par l’intercession de la Mère de Dieu, en accueillant notre repentir. L’hôpital du repentir est ouvert à toutes les maladies...

La mère et les frères de Jésus – Saint Augustin

Augustin d’Hippone, De la sainte virginité, ch. III. Il est écrit dans l’Évangile que la mère et les frères, c’est-à-dire les parents de Jésus Christ le firent prévenir qu’ils l’attendaient au dehors, parce que la foule ne leur permettait pas d’arriver jusqu’à lui. Et le Sauveur de répondre : « Quelle est ma mère et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la...

La prière – Jean Damascène

« Jésus priait à l’écart » (Lc 9, 18). La prière trouve sa source dans le silence et la paix intérieure ; c’est là que se manifeste la gloire de Dieu (cf Lc 9, 29). Car, lorsque nous fermerons les yeux et les oreilles, que nous nous trouverons au-dedans en présence de Dieu, lorsque libérés de l’agitation du monde extérieur nous serons à...

Le Christ vient au secours de l’humanité blessée – Ephrem le Syrien

« Quel est le grand et le premier commandement de la Loi ? » Jésus lui répond : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et ton prochain comme toi-même » (Mt 22, 36-39). L’amour de Dieu nous épargne la mort, et l’amour de l’homme le péché, car personne ne pèche contre celui qu’il aime. Mais quel est le cœur qui puisse posséder en plénitude l’amour...

Porter du fruit – Basile de Césarée

Le Seigneur ne cesse de comparer les âmes humaines à des vignes : « Mon bien-aimé avait une vigne sur un coteau, en un lieu fertile » (Is 5, 1) ; « J’ai planté une vigne, je l’ai entourée d’une haie » (cf Mt 21, 33). Ce sont évidemment les âmes humaines que Jésus appelle sa vigne, elles qu’il a entourées, comme d’une clôture, de la...

Tout donner parce que le Christ a tout donné – Charles de Foucauld

Mon Seigneur Jésus, comme il sera vite pauvre celui qui, vous aimant de tout son cœur, ne pourra souffrir d’être plus riche que son Bien-aimé. Comme il sera vite pauvre celui qui, songeant que tout ce qu’on fait à un de ces petits on vous le fait, que tout ce qu’on ne leur fait pas on ne vous le fait...

Marie au pied de la croix – Ambroise de Milan

Marie, la Mère du Seigneur, était debout devant la croix de son Fils ; nul autre ne me l’a dit que saint Jean l’évangéliste. D’autres ont rapporté comme le monde avait été ébranlé à la Passion du Seigneur, comme le ciel avait été voilé de ténèbres, comme le soleil s’était enfui, comme le larron avait été reçu au paradis après sa...

Marie, miroir des Vierges – Ambroise de Milan

C’est l’ardeur à l’étude qui fait d’abord la noblesse du maître. Quoi de plus noble que la mère de Dieu ? Quoi de plus splendide que celle-là même qu’à choisie la splendeur ? Quoi de plus chaste que celle qui a engendré le corps sans souillure corporelle ? Et que dire de ses autres vertus ? Elle était vierge, non seulement de corps, mais...

Marie, le monde nouveau préparé pour recevoir le nouvel Adam – Théodore le Studite

Avant de former le premier homme, Dieu lui avait élevé le magnifique palais de la création. Placé dans le paradis, l’homme s’en fit chasser par sa désobéissance, et il devint avec tous ses descendants la proie de la corruption. Mais celui qui est riche en miséricorde a eu pitié de l’œuvre de ses mains, et il a décidé de créer...

La Dormition de la Mère de Dieu – Jean Damascène

N’est-il pas évident que, par l’échelle de Jacob, c’est vous qui êtes désignée et préfigurée ? Celui-là vit le ciel uni à la terre par les deux extrémités de l’échelle, et les anges, tout au long, descendant et montant, et celui qui est véritable ment le fort et l’invincible luttant symboliquement contre lui ; ainsi vous vous êtes faite la médiatrice, l’échelle...

Portrait de Marie – Jean Damascène

Aujourd’hui la souche de Jessé a produit son rejeton, sur lequel s’épanouira pour le monde une fleur divine. Aujourd’hui, celui qui avait autrefois fait monter des eaux le firmament, crée sur la terre, d’une substance terrestre, un ciel nouveau ; et ce ciel est beaucoup plus beau et plus divin que l’autre, car de lui naîtra le soleil de justice, celui...

La naissance de l’Immaculée – André de Crète

Aujourd’hui, Adam offre Marie à Dieu en notre nom comme les prémices de notre nature, et ces prémices, qui n’ont pas été pétries avec le reste de la pâte, sont transformées en pain pour la réfection du genre humain. Aujourd’hui se découvre le vaste sein de la virginité, et l’Église, comme pour des noces, se pare de la perle inviolée...

Prière à la très sainte Mère de Dieu – Ephrem le Syrien

Très sainte Dame, Mère de Dieu, seule très pure d’âme et de corps, seule au-delà de toute pureté, de toute chasteté, de toute virginité ; seule demeure de toute la grâce de l’Esprit Saint ; par là surpassant incomparablement même les puissances spirituelles, en pureté, en sainteté d’âme et de corps, jetez-les yeux sur moi, coupable, impur, souillé dans mon âme et...

Les disciples d’Emmaüs – Benoît XVI

L’évangile de ce dimanche – le troisième dimanche de Pâques – est le célèbre récit dit des « disciples d’Emmaüs » (cf. Lc 24, 13-35). Il parle de deux disciples du Christ qui, le jour après le sabbat, c’est-à-dire le troisième jour de sa mort, tristes et abattus, quittèrent Jérusalem en direction d’un village peu éloigné, appelé justement Emmaüs. Le long du...

La victoire du Fils de l’homme, qui est venu et qui vient

Qu’est-ce que l’avènement du Christ ? La délivrance de l’esclavage et le rejet de l’ancienne contrainte, le commencement de la liberté et l’honneur de l’adoption, la source de la rémission des péchés et la vie vraiment immortelle pour tous. Comme le Verbe, la Parole de Dieu, nous voyait d’en haut, tyrannisés par la mort, dissous, liés par les liens de la...

Qui s’abaissera sera élevé – Paschase Radbert

« Qui s’abaissera sera élevé » (Mt 23, 12). Non seulement le Christ a dit à ses disciples de ne pas se faire appeler maîtres et de ne pas aimer les premières places dans les repas ni aucun autre honneur, mais il a donné lui-même, en sa personne, l’exemple et le modèle de l’humilité. Alors que le nom de maître lui est...

Se tenir prêts – John Henry Newman

Notre Sauveur a donné cet avertissement lorsqu’il était sur le point de quitter ce monde, du moins de le quitter visiblement. Il prévoyait les centaines d’années qui pourraient s’écouler avant son retour. Il connaissait son propre dessein, celui de son Père : laisser graduellement le monde à lui-même, en retirer graduellement les gages de sa présence miséricordieuse. Il prévoyait l’oubli où...

Ce que l’on doit désirer – François d’Assise

Frères, gardons-nous de tout orgueil et de toute vaine gloire. Gardons-nous de la sagesse de ce monde et de la prudence égoïste. Car celui qui est esclave de ses tendances égoïstes met beaucoup de volonté et d’application à tenir des discours, mais beaucoup moins à passer aux actes : au lieu de rechercher la religion et la sainteté intérieures de l’esprit,...

Invités aux noces de l’Agneau – Grégoire le Grand

Avez-vous compris qui est ce roi, père d’un fils qui est lui-même roi ? C’est celui dont le psalmiste disait : « Ô Dieu, donne au roi ton jugement, au fils du roi ta justice » (71, 1)… « Il célébrait les noces de son fils ». Le Père a donc célébré les noces du roi son Fils, quand il lui a uni l’Église dans le...

L’attitude chrétienne face aux pécheurs – Isaac le Syrien

Ne nourris pas de haine pour le pécheur, car nous sommes tous coupables. Si, pour l’amour de Dieu, tu le blâmes, pleure sur lui. Pourquoi le haïrais-tu ? Ce sont ses péchés qu’il convient de haïr, tout en priant pour lui si tu veux ressembler au Christ. Loin de s’indigner contre les pécheurs, il priait pour eux (Lc 23, 34)… Quelle...

Vous n’avez qu’un seul Maître : le Christ – Ambroise de Milan

« Nul serviteur ne peut servir deux maîtres » (Lc 16, 13). Non pas qu’il y en ait deux : il n’y a qu’un seul Maître. Car même s’il y a des gens qui servent l’argent, celui-ci pourtant ne possède aucun droit à être maître ; ce sont eux qui se chargent du joug de l’esclavage. En effet, ce n’est pas un juste pouvoir,...

Il a porté du fruit au centuple – Amédée de Lausanne

Il est tombé en terre et il est mort et il a porté beaucoup de fruit (Jn 12, 24). Il s’est laissé tomber comme une semence pour récolter en moisson le genre humain. Heureux le sein de Marie où pareille semence a pris racine ! Heureuse celle à qui il a été dit : Ton sein est comme un monceau de froment,...

Le repos du Verbe – Isaac de l’Étoile

« J’ai cherché le repos en toutes choses » dit la Sagesse de Dieu ; « et je demeurerai, dit-elle ensuite, dans l’héritage du Seigneur » (Si 24, 7). L’héritage du Seigneur, dans sa totalité c’est l’Église, tout spécialement c’est Marie, et c’est l’âme de chaque fidèle en particulier… Le texte continue : « Alors le Créateur de l’univers m’a parlé et m’a commandé ; celui qui m’a...

Les esprits angéliques – Bernard de Clairvaux

Nous célébrons aujourd’hui la fête des saints anges… Mais que pouvons-nous dire de ces esprits angéliques ? Voici notre foi : nous croyons qu’ils jouissent de la présence et de la vue de Dieu, qu’ils possèdent un bonheur sans fin, ces biens du Seigneur « que l’œil n’a pas vus, ni l’oreille entendus, qui ne sont pas montés jusqu’au cœur de l’homme » (1...

Tard je t’ai aimée – Saint Augustin

Tard je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, tard je t’ai aimée ! Mais quoi ? tu étais au dedans de moi, et j’étais, moi, en dehors de moi-même. Et c’est au dehors que je te cherchais ! Je me ruais dans ma laideur, sur la grâce de tes créatures. Tu étais avec moi, et je n’étais pas avec toi…...

Une personne est venue – Friedrich von Hügel

Il est vraiment impossible de comparer directement le christianisme à l’hellénisme sans par le fait même sous-estimer son originalité. Car son originalité ne consiste pas tant dans ses doctrines particulières, ni même dans son enseignement total, ou encore dans la place spéciale que chaque doctrine occupe à l’intérieur de cet enseignement. Elle consiste dans la révélation qu’il apporte, à travers...

La grande voix de Jésus – Nicolas de Cuse

Nous avons un Sauveur qui est médiateur universel, remplissant toutes choses, premier-né des créatures. Ce Jésus, dès le début du monde, dans ses membres sauvés émit une seule voix, une voix peu à peu grandissante, jusqu’à ce qu’elle devint très grande en lui-même, au moment où il expira. Et cette Voix unique proclame qu’il n’y a pas de vie, sinon...

Le sixième âge du monde – Pseudo-Eucher

Dieu acheva son œuvre en six jours, et le septième jour, il se reposa. Le genre humain progresse en ce siècle en six âges, d’Adam à Noé, de Noé à Abraham, d’Abraham à David, de David à la captivité de Babylone, de celle-ci à l’humble avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ, enfin, de cet avènement à la fin du monde –...

Le sacrement du pauvre – Jean Vanier

Ceux qui s’approchent du pauvre le font d’abord dans un désir de générosité, pour l’aider et le secourir ; ils se prennent pour des sauveurs et souvent se mettent sur un piédestal. Mais en touchant le pauvre, en l’atteignant, en établissant une relation aimante et confiante avec lui, le mystère se dévoile. Au cœur de l’insécurité du pauvre il y a...

Du repentir #1 : Métanoïa d’une jeune fille

On disait d’une jeune fille que ses parents étaient morts et qu’elle était restée orpheline. Elle se proposa de faire de sa maison un hospice pour les pères de Scété. Elle demeura donc ainsi pendant un certain temps, hébergeant et soignant les pères. Ensuite ayant dépensé ses biens, elle commença à manquer. Alors des hommes pervers s’attachèrent à elle et...

Eusèbe de Césarée et la réception des Écritures

La problématique du canon des Écritures au temps d’Eusèbe de Césarée L’ordre des Évangiles [III, 24] Et maintenant, indiquons les écrits incontestés de cet apôtre [Jean]. Et tout d’abord il faut certainement recevoir l’Évangile selon Jean qui est reconnu par toutes les Églises sous le ciel. C’est à juste titre qu’il a été placé par les anciens au quatrième rang...

La vérité des Écritures – Irénée de Lyon

Le statut des Écritures chez Irénée de Lyon Préliminaire [Pr] Tu nous avais prescrit, cher ami, de produire au grand jour les doctrines soi-disant «  secrètes  » des disciples de Valentin, d’en montrer la diversité et d’y joindre une réfutation. Nous avons donc entrepris, en les démasquant à partir de Simon, le père de tous les hérétiques, de faire connaître leurs écoles...