Étiquette : Maxime le Confesseur

Le caractère sacerdotal dans la tradition des Pères grecs

I. Le terme σφραγίς dans le rite d’ordination 1. La Tradition apostolique d’Hippolyte [1] Quand on ordonne un prêtre, que l’évêque lui impose la main sur la tête. tandis que les prêtres le touchent également [2]. À l’ordination du diacre, que l’évêque seul impose les mains, parce que celui-ci n’est pas ordonné au sacerdoce mais au service (ministerio) de l’évêque...

Maxime le Confesseur

Je voudrais vous présenter aujourd’hui la grande figure de l’un des Pères de l’Église d’Orient de l’Antiquité tardive. Il s’agit d’un moine, saint Maxime, qui obtint le titre de « Confesseur » cher à la tradition chrétienne, pour le courage intrépide avec lequel il sut témoigner – confesser – aussi à travers la souffrance, de l’intégrité de sa foi en Jésus-Christ, vrai...